[Demandez le programme] Aller sur Mars, c’est pas sorcier selon Elon Musk

Espace

Par Pierre le

Elon Musk veut emmener des hommes sur Mars dans moins de dix ans. Avec sa société Space X, il a tout prévu et a annoncé son plan lors d’une conférence au Mexique. Et cette nuit, Musk a participé à un AMA (Ask Me Anything) sur Reddit. À l’entendre, aller sur Mars n’a pas l’air si compliqué. En effet, Musk a réponse à tout.

screenshot-61

C’est pas sorcier

Avant de commencer à voyager vers Mars, Musk a précisé qu’il dévoilerait l’intérieur de la capsule de l’Interplanetary Transit System dans un ou deux ans. Une annonce importante, car c’est dans ce dispositif que des gens vivront pendant plusieurs mois, temps nécessaire au trajet jusqu’à la Planète rouge.

Ensuite, il faudra faire des essais. Ainsi des voyages à vide seront prévus avant d’envoyer un seul être humain. Des voyages qui serviront à tester l’équipement, mais également à apporter tout le nécessaire à la vie locale à destination, comme les habitats, de la nourriture ou d’autres petites choses utiles pour ne pas mourir dans d’atroces souffrances.

La vie en rouge

Une fois les premiers voyages à vide réalisés sans encombres, il sera temps de passer à la vitesse supérieure. Musk a précisé que si la fusée pouvait propulser à un maximum de 20G, une limite de 5G sera établie, afin que les passagers ne se transforment pas en petit tas de chair frétillante après l’accélération.

Schéma simple d'un aller-retour sur Mars
Schéma simple d’un aller-retour sur Mars

Le but serait d’amener une douzaine de personnes sur Mars lors des premiers voyages. Des voyages qui se feront lorsque la Terre et Mars seront les plus proches. Néanmoins, il précise qu’il sera possible de commander des missions à n’importe quel moment, afin, par exemple, d’envoyer des médicaments ou des vivres dans l’urgence aux personnes déjà établies.

Une fois sur place, les martiens logeront dans des habitations réalisées en fibre de carbone, matériaux léger et qui peut protéger des intempéries locales. Néanmoins, il a précisé que des robots seraient envoyés sur place afin de creuser des galeries. Une bonne manière de gagner de la place. Les tunnels pourraient ainsi servir à l’agriculture.

Dernier point, le lanceur Falcon 9, réutilisable, n’a pas de date de péremption. Space X indique qu’il pourrait être utilisé indéfiniment, tant qu’il se montre efficace.

Source: Source