[Autopsie] Le Pixel XL démonté et mis à nu

Smartphone

Par Olivier le

Il n’y avait aucune raison pour que le Pixel XL, un des deux nouveaux smartphones de Google, ne passe pas entre les mains expertes d’iFixit, spécialisé dans le démontage de produits électroniques.

La bonne nouvelle de cette autopsie réalisée dans les règles de l’art, est que le Pixel XL est relativement facile à démonter, exception faite de l’écran qui s’est révélé fragile. La procédure de retrait des composants de la dalle est compliquée par la présence de vis et les différents couches sont susceptibles de craquer durant l’opération.

HTC s’est fait très discret

Mais une fois cette difficulté passée, accéder au reste des composants est assez simple pour peu qu’on prenne son temps. Surtout, la conception modulaire interne permet de remplacer tel ou tel composant facilement. Une bonne nouvelle pour ceux qui veulent ménager leur monture, en particulier la batterie.

La batterie justement est la seule pièce où l’on peut voir le nom du constructeur de l’appareil – le logo de HTC y est sérigraphié. Cette mention n’est présente nulle part ailleurs, que ce soit sur la coque ou à l’intérieur du Pixel.

Le Pixel XL embarque une batterie de 13,28 Wh, ce qui est plus que l’iPhone 7 Plus (11,1 Wh), mais moins que le Galaxy S7 Edge (13,86 Wh). L’appareil écope d’une note de réparabilité de 6 sur 10.

Source: Source