Singapour se prépare à tester un service de bus autonomes

Ville de Geeks

Par Auré le

Après les taxis sans chauffeurs testés par les sociétés nuTonomy et Grab, la cité-État d’Asie du Sud-Est envisage désormais de déployer un nouveau service de transport public autonome composé de bus.

À l’occasion de Singapore International Transport Congress, la Land Transport Authority et NTU’s Energy Research Institute ont signé un accord concernant le développement de ce nouveau service de mobilité autonome qui devrait permettre à la ville d’alléger le trafic en zone urbaine.

Des bus autonomes pour gagner en sécurité et soulager le trafic.

singapour-service-bus-autonomes0

Deux bus autonomes de 12 mètres vont ainsi être testés entre l’Université Technologique de Nanyang et le pôle CleanTech Park. Chacun de ces bus pourra transporter jusqu’à 80 passagers.

De quoi ravir les 5 535 000 habitants qui privilégient déjà les transports publics pour la plupart de leurs déplacements compte tenu des coûts prohibitifs des voitures dans le pays.

Interrogé par Channel NewsAsia, le Professeur Lam Khin Yong, vice-président des recherches de l’Université Technologique de Nanyang, déclarait : « Les efforts actuels mondiaux se concentrent sur les voitures. Ce test de bus autonome est le premier du genre à Singapour, il permettra d’améliorer la sécurité sur les routes, de soulager la congestion du trafic, de réduire la pollution et de répondre à des soucis d’effectifs. »

Si les tests s’avèrent concluants, nul doute que d’autres bus devraient venir rejoindre la flotte d’ici peu.

singapour-service-bus-autonomes1

bus-autonomes

Source: Source