T-Mobile déploie la mise à jour tueuse de Galaxy Note 7 aux États-Unis

Smartphone

Par Jules le

Aux grands maux, les grands remèdes ! Alors qu'une poignée d'utilisateurs américains se servent encore du Galaxy Note 7, Samsung continue de déployer mise à jour sur mise à jour pour en limiter l'usage, et ainsi éviter tout nouvel accident dû aux batteries défectueuses.

note-7-burn

Si le fabricant sud-coréen est déjà parvenu à réduire sérieusement la capacité de la batterie à travers le monde, on parle d’une baisse à 30% de sa charge initiale, et même à l’empêcher de se connecter aux réseaux téléphoniques dans certains pays, tel que le Canada, Samsung a décidé de sortir l’artillerie lourde aux États-Unis.

Just what do you think you’re doing, Dave ?

Une nouvelle mise à jour va purement et simplement empêcher les Galaxy Note 7 de se recharger. Et c’est l’opérateur T-Mobile qui est le premier à la déployer. Il espère que cette mise à mort va pousser les derniers possesseurs à renvoyer leur appareil. Selon une étude de Samsung, environ 300 000 Galaxy Note 7 seraient encore en circulation sur le territoire de l’Oncle Sam. Il faut dire que certains utilisateurs ont bien du mal à lâcher la phablette de Samsung. Interrogé par le site CNET, un client a ainsi expliqué qu’il était «tombé amoureux de l’écran incurvé» et qu’il ne voulait pas passer à un appareil «moins bien que celui-ci».

Les autres opérateurs américains vont également déployer cette mise à jour dans les jours à venir. Ainsi, AT&T et Verizon lanceront l’update le 5 janvier prochain, et Sprint prévoit son arrivée le 8 janvier.

Source: Source