Nintendo annonce des DLC payants pour Zelda et tout le monde est en train de perdre son calme

Par Corentin le

Nintendo annonce plusieurs contenus téléchargeables pour The Legend of Zelda: Breath of the Wild. Et tout le monde est chonchon.

Dans une vidéo, Eiji Aonuma, le principal artisan des Zelda depuis Majora’s Mask (voire Ocarina of Time), est extatique à l’idée de nous annoncer l’arrivée de contenus additionnels pour le pas encore sorti Breath of The Wild, prévu pour le 3 mars prochain sur Switch et Wii U.

Au programme, pour 20 euros, deux gros packs sont prévus pour cet été et cet hiver. Dans le premier on trouvera de nouveaux mini-donjons que l’on trouve un peu partout sur la carte, un mode difficile et des « fonctionnalités de carte supplémentaires », quoi que ça veuille dire. Cet hiver, ça sera plus consistant. Une nouvelle histoire, un nouveau donjon et des défis supplémentaires. Toutefois, en prenant immédiatement l’extension, des coffres spéciaux apparaîtront sans délai sur la carte, contenant des objets inédits.

Par ailleurs, notez qu’il n’est pas possible d’acheter l’un ou l’autre des packs indépendamment. C’est 20 balles et c’est pour tout les packs.

Ça râle, mais ça râle pour quoi, exactement ?

Là-dessus, évidemment, tout le monde a râlé. « On nous vend un jeu pas fini », « Les mecs n’ont même pas sorti le jeu que déjà ils annoncent un DLC » et tout le monde parle de « Season Pass », voire de « Season Pass forcé ». Il suffit d’ailleurs de regarder sous la vidéo pour voir que la barre n’est pas partie pour être toute bleue.

Bon. Le mode difficile en option, c’est nul. Le fait de voir Nintendo pratiquer les mêmes méthodes commerciales que les autres éditeurs, on est plutôt d’accord là dessus, c’est un peu triste. Cela étant, sur ce dernier point, rien de tout cela n’est bien nouveau.

C’est loin d’être la première fois que Nintendo propose du contenu additionnel pour un de ses jeux. Que ce ça soit avec New Super Mario Bros. 2 sur 3DS, Pikmin 3 sur Wii U, Super Smash Bros. Wii U/3DS ou encore Mario Kart 8, l’éditeur a depuis bien longtemps proposé de nombreux DLC pour ses titres.

La notion qu’il s’agisse d’un season pass et a fortiori d’un season pass forcé est également étrange. La notion de season pass implique une réduction sur l’achat groupé de plusieurs contenus qui vous auraient coûté plus cher individuellement. À ce titre, cet « expansion pass » ressemble plus à un DLC coupé en deux qu’à un véritable season pass forcé. D’autant que rien n’empêche les joueurs d’attendre cet hiver pour acheter ladite extension et tout obtenir d’un coup.

Quant au fait d’annoncer des DLC au préalable, il suffit de regarder quelques semaines auparavant pour s’apercevoir que le pourtant apprécié Resident Evil 7 a bénéficié de la même politique. Personne n’a pourtant hurlé au loup.

Ce qui est sûr, c’est qu’on ne sait pas ce que contiendra ce deuxième pack, celui qui contiendra une nouvelle histoire. Si ce Zelda se révèle être un jeu de qualité et que ce morceau d’histoire supplémentaire est aussi conséquent qu’un Blood and Wine pour The Witcher 3, je signe immédiatement.

L’autre point évident, c’est le timing affreux de cette annonce ! Refaisons la prise : Nintendo publie une vidéo en mai et annonce une extension scénaristique prévue pour cet hiver. Vous pouvez le prendre quand il sortira, mais si vous craquez avant, vous aurez des petits bonus cet été pour vous faire attendre. Je peux vous assurer que dans de telles circonstances, personne ne se serait insurgé de la sorte.

En attendant, on ne sait rien de quoi il en retournera. Donc gardez vos sous bien au chaud et attendez cet hiver. Comptez sur nous pour vous dire si ce DLC vaut bien les 20 balles que Nintendo vous demande.

> Nos impressions sur Breath of the Wild
> Nos impressions sur la Switch

stopwatch 3 min.