À quel point êtes-vous physionomiste ? Faites le test Cambridge Face Memory pour le savoir

Général

Par Redac JDGe le

Le Cambridge Face Memory Test, qui ne date pas d’hier (il a même dix ans dans sa première version), permet de tester sa capacité à reconnaître les visages.

S’il vous est déjà arrivé de vous faire voler votre téléphone portable à l’arrachée (ce qu’on ne vous souhaite pas), vous avez peut-être vécu ce moment douloureux où, devant la police, vous ne savez même pas décrire le visage du bandit. La suite n’est pas mieux, devant le PC où défilent les profils qui correspondent à votre signalement, vous n’avez plus aucune idée de savoir si ça pourrait être celui-ci ou celui-là.

De la difficulté de reconnaître les visages

Pour savoir si vous êtes naturellement doué pour la reconnaissance des visages ou au contraire, si vous voulez être sûr que tout ça, c’est la faute de la nature qui vous a mal doté, le Cambridge Face Memory Test est bien utile. Il se décompose en trois parties, pour une durée totale d’une quinzaine de minutes. La première partie est assez simple puisqu’on vous demande de mémoriser six visages sous 3 angles différents (de trois-quart droite, de trois quart-gauche et de face). Vous devez ensuite les retrouver un par un dans une sélection de 3 visages. Rien de sorcier jusque là.

Mais ça se complique à l’étape 2. Là, vous devez retrouver un des six visages vus précédemment dans une autre sélection de plusieurs photos. C’est plus ardu. La troisième étape est la plus délicate puisque les visages sont grisés, ou alors seule la forme du visage est montrée.

La moyenne du test se situe à 80% de précision, alors qu’à 60%, vous avez un sérieux problème de reconnaissance des visages. Personnellement, je suis à un très moyen 78%.

Si vous voulez essayer, c’est par ici que ça se passe.

La reconnaissance faciale, un des enjeux de demain

Si l’homme est limité dans cette tache, la technologie progresse elle à grands pas et pour de nombreuses missions, pour remplacer les passeports, faire de la surveillance et même protéger les lémuriens.