Kanye West quitte Tidal après un différend financier

Business

Par Elodie le

Tout le monde se désintéresse tellement de Tidal que même l’un de ses pontes quitte le navire. Tidal s’en relèvera-t-il ?

Otis feat Otis redding

Décidément, la sortie de crise n’est pas pour demain chez Tidal, qui a déjà connu trois changements de direction en deux ans.

La recette du succès paraissait pourtant simple : un service de streaming musical fédérant quelques poids lourds du secteur – Daft Punk, Jack White, Calvin Harris, Madonna, Rihanna, Nicky Minaj, Alicia Keys, Beyoncé, avec Jay-Z sur le trône, et nombre d’exclusivités des artistes (actionnaires) à la clé. Une nouvelle plateforme en réponse aux Spotify et autres Apple Music accusés de spolier les revenus des artistes.

Une brouille à 3 millions

La voie du succès semblait donc toute tracée, mais elle ne fut qu’une série de couacs et d’exclusivités savamment orchestrées pour maintenir Tidal à flot.

À ce jeu-là, Kanye West, meilleur pote du patron, n’a pas démérité : la sortie de son album The Life of Pablo sur Tidal a généré un pic d’audience, de souscriptions et de téléchargements… notamment illégaux, incitant l’enfant terrible à diffuser l’album sur les plateformes de streaming musical concurrentes, alors qu’il avait juré que « jamais, jamais, jamais » il ne le ferait.

Réglements de compte en vue ?

Mais business is business, Kanye est endetté et l’argent doit rentrer. Des considérations financières à l’origine de sa récente défection de Tidal. Kanye aurait réclamé son dû concernant The Life of Pablo et la production de clips vidéo : 3 millions de dollars au bas mot (pour avoir notamment généré 1,5 million de nouveaux abonnements). Les deux parties ont entamé des négociations qui auraient échoué il y a deux semaines de cela, rapporte TMZ. Pour Tidal, le bonus n’a jamais été de cet ordre et Kanye devait préalablement livrer ses vidéos avant tout paiement. Par ailleurs, l’artiste serait toujours sous contrat d’exclusivité avec la plateforme, qui le menace de procès s’il va voir ailleurs. Et l’enfant d’Atlanta est prêt à en découdre.

Une histoire qui ne va pas arranger les relations déjà tendues entre Kanye West et Jay Z. Ce dernier vient de sortir son nouvel album 4:44 (en exclusivité sur Tidal donc) dans lequel il n’est pas tendre avec son copain, mais suggère tout de même qu’ils laissent leur égo de côté pour régler le problème.

Kanye n’a-t-il jamais fait taire son égo ? L’avenir nous le dira.