Accusé d’avoir copié un accessoiriste avec la Switch, Nintendo fait face à un procès

Jeux Vidéo

Par Jules le

Le constructeur japonais fait l’objet d’une plainte pour utilisation illégale de brevet. En effet, l’accessoiriste Gamevice accuse Nintendo de lui avoir volé l’idée de la Switch.

Bien que le succès de la Switch soit toujours aussi fort qu’au premier jour, à tel point que la console est en rupture de stock forçant ainsi Nitendo à revoir sa production à la hausse, elle ne plaît pas à tout le monde. À commencer par l’accessoiriste Gamevice. Ce dernier vient de porter plainte contre le constructeur japonais et sa console hybride. La raison ? Une violation de brevets.

Wikipad 7 VS Nintendo Switch

Remontons le temps jusqu’en 2013. Cette année-là, Gamevice lance la Wikipad 7, une tablette accompagnée d’un socle détachable faisant office de manette. Cela ne vous rappelle rien ? Il s’agit pourtant d’un ersatz de Switch avant l’heure. C’est en tout cas ce que semble penser Gamevice qui estime que le design de la console hybride de Nintendo, son concept et ses Joy-Con ressemblent beaucoup trop à la Wikipad 7.

L’entreprise réclame donc des dommages et intérêts, mais également l’arrêt définitif de la production et de la commercialisation de la Switch. Rassurez-vous, cela ne risque pas d’arriver. La ressemblance est certes frappante, mais pas totale. Qui plus est, de nombreux procès pour vol de brevets se sont soldés par un accord financier, voire même un non-lieu.