Coffee Lake : Intel dévoile sa première fournée de processeurs de 8e génération

Hardware

Par Gaël Weiss le

A quelques jours de l’IFA, où de nombreux nouveaux PC seront annoncés, Intel dévoile enfin une première fournée de sa nouvelle génération de processeurs. Ils sont au nombre de quatre pour l’instant, sont exclusivement réservés aux laptops et aux hybrides deux-en-un et sont pour l’essentiel des puces de milieu de gamme.

La semaine prochaine, à l’occasion de l’IFA, de nombreux constructeurs d’ordinateurs portables devraient présenter de nouveaux produits prévus pour la fin de l’année. Et sans surprise, ces derniers devraient pour une bonne partie d’entre eux, embarquer un processeur de 8e génération de chez Intel. Le fondeur et concepteur de puces américain a donc dévoilé officiellement ses premiers modèles, tous destinés aux PC hybrides, convertibles et ultraportables.

Quatre nouveaux processeurs, deux nouveaux cœurs chacun

Plus précisément, Intel a annoncé deux nouveaux Core i5 (i5-8350U et i5-8250U) et deux nouveaux Core i7 (i7-8650U et i7-8550U) dans leur version U, c’est-à-dire les puces les moins énergivores de sa gamme. Ces nouveaux processeurs ne possèdent toutefois que peu de nouveautés d’un point de vue architectural. Non seulement ils sont toujours gravés en 14 nm, mais en plus Intel ne cache même pas qu’il s’agit d’une simple évolution de la génération précédente, Kaby Lake.

Pour autant, selon Intel, ces nouveaux processeurs devraient être bien plus puissants que leurs aînés. Intel annonce ainsi des performances supérieures de 40 % sur cette « nouvelle » génération par rapport à celle de l’année dernière. La raison ? Intel a doublé le nombre de cœurs sur chacune de ces puces, passant de 2 à 4, et tous ces cœurs bénéficient de l’Hyper-threading. Mieux, l’enveloppe thermique reste à 15W. Pour parvenir à un tel résultat, Intel a toutefois dû baisser la fréquence de base de ses puces, entre 500 et 900 MHz par rapport à la génération précédente. Le Core i7 8650U affiche une fréquence de base de 1,9 GHz alors que son aîné, le Core i7 7600U était à 2,6 GHz.

Comme souvent avec ce genre d’annonce, il faudra attendre l’arrivée des premiers benchmarks pour savoir ce qu’il en retourne réellement. Les premiers PC équipés de telles puces sortiront sûrement durant le mois de septembre et l’on pourra alors savoir si les performances ont réellement fait un bond de 40 %.

Les processeurs pour les PC de bureaux annoncés durant l’automne

Enfin, Intel a profité de cette première annonce pour préciser son agenda pour la fin de l’année. Le fondeur américain compte ainsi dévoiler ses processeurs de 8e génération à destination des PC de bureau durant l’automne — avec probablement une véritable nouvelle architecture — pour une sortie avant la fin de l’année. Quant aux PC portables plus puissants, il faudra sûrement attendre le début de l’année prochaine pour savoir ce qu’Intel nous réserve. On imagine que le CES 2018 sera visé.

Source: Source