[Alors on regarde ?] La saison 7 de Game of Thrones

Série

Par Elodie le

L’avant-dernière saison de Game of Thrones s’est achevée dans la nuit de dimanche à lundi sur un season final qui a tenu toutes ses promesses et relance nombre d’intrigues pour l’ultime saison. Avec seulement 7 épisodes, cette septième saison valait-elle le détour ?

[Spoiler Alert : cet article contient des éléments de l’intrigue de la saison 7 et précédentes de Game of Thrones.]

Winter is (finally) here !

Après 6 saisons à attendre l’hiver et sa traine de marcheurs blancs, la saison 7 s’annonçait prometteuse puisqu’avec elle arrivait son lot de guerres et de retrouvailles attendues, mais aussi de premières rencontres tant espérées.

À ce titre, l’épisode 2 nous a offert une bataille navale épique et sombre menée par un Euron Greyjoy possédé, ainsi qu’une nouvelle occasion d’admirer la lâcheté de son neveu Theon, qui ne retrouvera qu’un peu d’ardeur lors du season final.

Si les deux premiers épisodes ont planté l’intrigue et les ambitions des personnages, la série est partie tambour battant dès le troisième épisode. Peut-être un peu trop puisque les fans ont crié à la chronologie parfois abracadabrantesque, et n’ont pas manqué de dénoncer un parti pris un peu trop porté sur la fantasy notamment, surtout avec l’épisode 6.

Pourtant, intrigues, complots et manigances ont été le lot de ces six dernières saisons rythmées par l’écriture riche et contemplative de George RR Martin (jusqu’à la fin de la saison 5 du moins). Des récits qui nous promettaient des dragons puissants et terrifiants et des Marcheurs Blancs dont la seule ambition était de détruire toute trace de vie. Souffrons donc qu’il en soit (un peu trop) question lors d’un épisode, fût-il long et maladroit (et encore).

Une saison avec des réponses et des scènes attendues de longue date

Cette septième saison nous a également offert LA rencontre tant attendue entre Jon et Daenerys après la découverte de sa filiation du premier par Bran Stark à la fin de la saison 6. Filiation qui risque de poser quelque problème lorsque nos deux cœurs épris l’un de l’autre vont être confrontés à la réalité. Ca aurait pu être pire, ils auraient pu être frère et sœur… (oh wait !)

Parlons morts à présent, Game of Thrones nous a habitué à tuer ses personnages principaux de manière aussi abrupte que violente. Cette saison 7 aura sans doute été la moins meurtrière (marcheurs blancs et figurants tués par le feu des dragons mis à part).

George RR Martin aurait certainement été moins tendre, mais il n’a toujours pas fini sa saga littéraire. Les showrunners de la série semblent donc désireux d’amener leurs personnages jusqu’à la saison finale. Pas tous en effet puisque quelques morts, et non des moindres, sont à dénombrer : Olenna Tryel, Tarly père et fils et surtout le plus grand conspirateur que Game of Thrones ait porté (Varys a encore ses chances cela dit), Sieur Littlefinger (paix à son âme et cœur avec les doigts à tous ses fans qui ont aujourd’hui le cœur brisé).

Une saison 7 qui se termine en rappel à l’ordre

Cette saison 7 aura donc été mené tambour battant laissant les intrigues de côté pour faire apparaitre toute l’urgence de la Grande Guerre à venir. C’est ce dont il est d’ailleurs question tout au long de cette saison 7, faire en sorte de faire une trêve entre les différentes maisons pour s’allier face à l’inévitable grande guerre. Mais l’épisode 7 nous aura au moins prouvé que Game of Thrones n’en est pas moins une série où l’intrigue, la ruse et les faux semblants règnent en maitre (merci Cersei). Terminer la saison sur ce rappel, remets au moins les pendules à l’heure, tout en annonçant une saison 8 où les cartes seront une nouvelle fois rebattues.