iPhone X : quand une fuite interne gâche la fête des 10 ans de l’iPhone

Sur le web

Par Elodie le

Le week-end dernier, quelques jours avant la keynote d’Apple qui doit lever le voile sur ses nouveaux flagship, dont une édition pour les 10 ans de l’iPhone, une fuite interne à l’entreprise évente le secret si jalousement gardé. Quel est le but véritable du leaker et quelles conséquences pour Apple ?


C’est une première. Pour la première fois en 10 ans, la keynote d’Apple ne devrait pas être une surprise. Ce week-end, un salarié de la firme a fait fuiter la Golden Master, soit la version finale d’iOS 11, révélant notamment les noms des nouveaux iPhone – iPhone x, iPhone 8 et iPhone 8 Plus – ainsi qu’une partie de sa fiche technique, mais aussi des images de l’Apple Watch Series 3 ou la future révision des écouteurs AirPods.

Cet acte intentionnel et inédit pose question. De toute évidence, la fuite interne et l’acte malveillant sont privilégiés. Pour John Gruber, blogger référence de l’univers Apple, il y a 100% de chance que ce leak soit le geste d’un employé de la firme et même que ce soit « un acte malveillant volontaire ».

Un acte malveillant volontaire « à 100% »

La fuite a bien été orchestrée puisque deux journalistes des sites spécialisés Mac Rumors et 9to5Mac ont reçu un email contenant la Golden Master d’iOS 11. Une version disponible au téléchargement (depuis les serveurs d’Apple), mais sous des URL impossibles à découvrir. Pourtant, quelqu’un a bien choisi de les divulguer et savait forcément que cela porterait préjudice à la firme, accréditant ainsi la thèse de la fuite interne.

Un concept d’iPhone 8. Crédit image : iDropNews

La firme à la pomme a toujours su conserver ses secrets industriels – ou au moins les noms de ses produits – jusqu’au lever de rideau final, maintenant les acteurs de l’industrie et les fans de la première heure dans un état mêlant émulation et impatience. Le buzz était assuré tout comme l’attention médiatique autour de ces futurs produits. Désormais, à l’aube de la grande messe célébrant les 10 ans de l’iPhone, le secret est éventé. Ne laissant à Apple que des annonces anecdotiques pour sa soirée.

Une culture du secret mise à mal

Cette déconvenue devrait inciter Apple à faire le ménage en interne. La culture du secret est une politique maison initiée par Steve Jobs. Tous les employés de la firme doivent s’y plier. Si Tim Cook n’est pas aussi radical que Jobs a pu l’être (interdiction aux employés d’évoquer leur travail avec leur conjoint), la sécurité avait été renforcée ces dernières années pour éviter les fuites de ce style. Un document interne, leaké lui aussi, révélait l’embauche d’anciens employés de la CIA, du FBI ou des services secrets à cette fin. Apple devra donc débusquer le leaker, et il y a fort à parier qu’elle le fera.

Quoi qu’il en soit, si la fête est quelque peu gâchée, cette fuite ne devrait pas avoir d’impact sur les ventes ou l’intérêt que portent les consommateurs au célèbre flagship de la firme.

Source: Source