Broadcom va rendre les GPS de nos smartphones beaucoup plus précis dès l’année prochaine

Smartphone

Par Henri le

La majorité des nouveaux smartphones proposent des écrans de très haute définition ou des capteurs photo révolutionnaires, mais qu’en est-il de la puce GPS ? Ça bouge.

Nos smartphones évoluent à grande vitesse, mais il arrive encore souvent que nos GPS se trompent dans la localisation. Il n’est pas rare qu’il nous place dans une rue adjacente ou quelques mètres plus loin. Ce n’est pas forcément gênant en campagne, mais cela peut le devenir dans des centres urbains très denses. La plupart du temps, les logiciels corrigent eux-mêmes les données pour afficher plus de précision.

Le fabricant américain Broadcom a mis au point une puce réseau permettant d’exploiter les deux types de fréquences GPS existantes, nommées L1 et L5. Une première pour du grand public. Cerise sur le gâteau, elle fonctionne également avec les signaux E1 et E5 du système de positionnement Galileo.

Sous la référence BCM47755, cette dernière promet une précision accrue à une trentaine de centimètres près. Ce type d’appareil existe bien sûr déjà, mais elles étaient réservées à des professionnels et des militaires.

La firme a annoncé que cette nouvelle puce pourrait arriver dans les smartphones dès l’année prochaine, mais elle vise également le marché des wearables et des objets connectés. Ce modèle va également permettre de consommer 50 % d’énergie en moins.

Une aubaine lorsque l’on sait que de nombreuses personnes ont aujourd’hui remplacé les GPS traditionnels pour leurs véhicules. Cette avancée est donc importante pour les développeurs, mais aussi les constructeurs qui vont pouvoir capitaliser sur ces nouvelles capacités, à la manière d’un capteur photo ou d’un écran OLED.