Afin de lutter contre les tricheurs, Microsoft déploie le système Trueplay sur Windows 10

Sur le web

Par Jules le

La firme de Redmond a profité de la Fall Creator Update pour intégrer un nouveau système anti-triche, le TruePlay. Une mesure qui doit encore faire ses preuves.

Véritable plaie lors des parties multijoueurs, les tricheurs sont une tare contre laquelle les éditeurs tentent de lutter du mieux qu’ils peuvent. Certains avec originalité, comme ce fut le cas pour Respawn Entertainment, qui forçait les tricheurs de Titanfall à ne jouer qu’entre eux. D’autres, tels que Steam, s’appuient sur des systèmes anti-triche tout ce qu’il y a de plus classique.

Et c’est cette voie qu’a choisie Microsoft pour Windows 10. Ainsi, pour lutter contre les joueurs aidés de aimbot ou autre wallhack, la firme de Redmond a intégré la fonction TruePlay à la dernière version de son OS.

Cheater, you’re not welcome anymore

Pour bénéficier de TruePlay, les développeurs devront l’intégrer dans leurs futurs jeux. Ces derniers seront alors exécutés comme des processus protégés sur Windows 10, ce qui, selon Microsoft, devrait les protéger des « attaques les plus communes » perpétrées par les logiciels de triche.

En marge de TruePlay, Microsoft annonce qu’un autre service Windows surveillerait les diverses sessions de jeu à la recherche de comportements suspects en matière de triche. En cas de malversation, un système d’alerte sera immédiatement activé. Microsoft assure cependant que toutes les données collectées ne seront partagées avec les développeurs que si un cas de triche est détecté.

En test depuis juillet dernier auprès d’une floppée de bêta testeurs, le système TruePlay est déployé partiellement depuis le 17 octobre, en même temps que la Fall Creator Update.

Un pansement sur une jambe de bois

À peine déployé, ce système connait déjà ses limites. Les développeurs peuvent en effet choisir de ne pas l’activer pour l’intégralité du jeu. Pire encore, le système TruePlay ne concerne que les jeux développés comme « application universelle » (UWP). Si les studios de développement affiliés à Microsoft ont rapidement adopté ce type de logiciel, il reste particulièrement minoritaire dans le petit monde du jeu vidéo.

Enfin, la Fall Creator Update n’étant que partiellement déployée, le système TruePlay est encore absent de bien des PC tournant sous Windows 10. D’autant que ce logiciel anti-triche est exclusif à Windows 10. Ce qui laisse les utilisateurs de versions plus anciennes de Windows sur le bord de la route.