Deux mois après sa sortie, l’Essential Phone baisse déjà de prix

Smartphone

Par Henri le

Peu connu dans nos contrées, l’Essential Phone représente pourtant une vraie alternative à d’autres grandes marques aux États-Unis. Son prix vient de sérieusement chuter.

Porté par Andy Rubin, un des créateurs historiques d’Android, l’Essential Phone avait remué le milieu high-tech il y a quelques mois de cela. Ce smartphone, seulement disponible en Amérique du Nord, proposait un design bord à bord, une belle finition et un hardware au niveau. Seul l’appareil photo restait un peu en retrait.

Commercialisé à 699 dollars, il visait un public assez haut de gamme, en allant jouer sur les terres de l’iPhone 8 et du Galaxy S8. On retrouve ainsi un Snapdragon 835, 4 Go de RAM et 128 Go de stockage. Mais deux mois après sa sortie, voilà que son prix se met à chuter. Son prix est désormais de 499 dollars.

Mais comment expliquer une chute de 200 dollars sur un laps de temps si court ? La marque explique que cette baisse est censée accompagné une large campagne marketing, censée rendre le smartphone plus accessible au public. Un argument qui parait difficile à croire, et laisse penser à des ventes plus faibles que prévues.

En revanche, cette nouvelle politique tarifaire le place au coude à coude avec le OnePlus 5 (notre test), dont il est un plus sérieux concurrent. En jouant sur la préférence nationale, l’Essential Phone pourrait donc grappiller quelques parts de marché.

Mais l’arrivée prochaine du Google Pixel 2, certes plus cher, risque de compliquer les choses. Les fêtes de fin d’années seront donc cruciales pour Essential, qui découvre la concurrence féroce du marché.