Pour avoir bridé les performances de certains iPhone, Apple est poursuivi en justice

Apple

Par Mathieu le

Apple s’est-il tiré une balle dans le pied ? La semaine dernière, la société s’est enfin décidé à communiquer à propos des performances réduites constatées par des utilisateurs et des développeurs sur des iPhone disposant de batteries anciennes ou en fin de vie. Et comme cela était insinué depuis de longues semaines, le constructeur de smartphones a confirmé qu’il ralentissait bien la vitesse de fonctionnement de tels iPhone (les 6s et les 7 notamment). Une communication tardive et étrange qui n’a clairement pas plu à certains utilisateurs qui ont simplement décidé de poursuivre en justice la multinationale américaine.

Une communication qui passe mal

Au début du mois de décembre, le propriétaire d’un iPhone l’assurait sur Reddit : Apple bridait les performances de son iPhone 6s depuis le passage à iOS 11. En cause : la batterie du smartphone, de moins en moins puissante. Quelques jours plus tard, l’information était confirmée par John Poole, le développeur du logiciel Geekbench, qui a réussi à prouver, graphiques à l’appui, que plus les versions d’iOS évoluent, et plus le temps passe, moins les iPhone 6s et 7 réussissent à obtenir des performances maximales.

Face à ces nombreux témoignages, Apple s’est senti dans l’obligation de communiquer. La firme a alors publié un message :

Notre objectif est d’offrir la meilleure expérience pour nos clients, ce qui inclut des performances stables et la prolongation de la durée de vie de leurs appareils. Les batteries lithium-ion deviennent de moins en moins aptes à répondre à des pics de puissance lorsqu’il fait froid, en cas de faible puissance de charge, ou quand elles vieillissent. Ce qui peut entraîner des arrêts inopinés de l’appareil afin de protéger ses composants internes.

L’année dernière, nous avons développé une fonctionnalité à destination des iPhone 6, 6S et SE afin de lisser ces pics de puissance, uniquement en cas de besoin, afin d’éviter que l’appareil s’arrête de manière inopinée. Nous avons désormais étendu cette fonctionnalité à l’iPhone 7 avec iOS 11.2 et nous prévoyons de l’ajouter à d’autres produits à l’avenir.

Apple dans le pétrin

Une communication maladroite et tardive qui n’a pas été du goût de nombreux possesseurs d’iPhone. Ainsi, deux actions collectives ont été lancées aux Etats-Unis, l’une d’elles accusant Apple d’être « trompeur, immoral et contraire à l’éthique. » Pour ces clients, l’entreprise « a soumis inutilement les consommateurs à l’achat d’iPhone plus récents et plus coûteux alors qu’une batterie de remplacement permettrait aux consommateurs de continuer à utiliser leurs anciens iPhone. »

D’autres personnes ont également porté plainte en invoquant « un manque de transparence et un viol des contrats implicites entre la société et les consommateurs. » De son côté, la société n’a pas souhaité réagir ou communiquer face à ces poursuites.

Source: Source