Apparemment, Joaquin Phoenix ne sait rien du film sur le Joker

Cinéma

Par Elodie le

L’acteur n’a jamais entendu parler d’un film sur les origines du Joker pour lequel il serait en négociations avancées avec Warner Bros, afin d’incarner le meilleur ennemi de Batman.  

Her

Joaquin Pheonix est-il un petit plaisantin en plus d’être l’un des plus brillants acteurs de sa génération ? Alors que des rumeurs plus qu’insistantes font de lui le prochain Joker dans un nouveau film centré sur les origines du psychopathe, ce dernier botte en touche assurant ne rien connaitre du projet des studios Warner.

Pourtant, cela fait déjà 6 mois maintenant que Warner a affiché ses ambitions : réaliser un film hors DCEU (DC Extented Universe) sur l’un des vilains les plus iconiques de la culture populaire. Scott Silver (8 Mile, Fighters) se chargerait du scénario et Todd Phillips de le mettre en scène. Cerise sur le cupcake, les studios se sont offert Martin Scorsese (The Irishman, Vinyl, Free Fire) à la production.

What are you talking about ?

L’acteur aurait même plus ou moins accepté le projet, laissant seulement quelques détails en suspens. En pleine promotion pour le film Don’t Worry, He won’t get far on foot, Joaquin Phoenix n’a pas échappé aux questions sur le film, dont le tournage doit débuter au printemps. Nos confrères d’Allociné ont tenté d’en savoir plus :

Quel film sur le Joker ?“, demande l’acteur à la journaliste, qui fait alors le point sur les dernières rumeurs. « Wouah ça a l’air génial ! », rétorque-t-il avec autant d’enthousiasme qu’un Droopy sous Xanax. « Je n’ai aucune idée de ce dont vous parlez », conclut-il.

Il n’avait donc aucune envie d’en parler, ce qui peut se comprendre en pleine promotion d’un autre film et alors que les négociations sont peut-être toujours en cours. Quoi qu’il en soit, l’acteur nous a habitués à jouer à cache-cache avec les médias. Rappelez-vous lorsque tout le monde pensait qu’il était devenu fou en abandonnant Hollywood pour se lancer dans le rap. Il avait enduré les moqueries et commentaires pendant un an sans jamais faillir, jusqu’à délivrer un vrai faux film documentaire, I’m still here.

Gageons qu’il cache bien son jeu. Une fois encore. Qu’en pensez-vous ?