Spotify hausse le ton envers les utilisateurs qui piratent son application pour profiter des fonctions premiums gratuitement

apps

Par Gaël Weiss le

Depuis quelques jours des utilisateurs gratuits de Spotify affirment avoir reçu un email de la part de la société leur signalant qu’une “activité anormale” a été constatée sur leur application. Un email qui n’est pas anodin puisque Spotify a en ligne de mire les pirates qui utilisent une version modifiée de son application pour accéder aux fonctions premium du service sans débourser le moindre centime.

Le site américain Torrentfreak rapporte en effet que depuis quelques jours un email au ton légèrement passif-agressif a été envoyé à un certain nombre d’utilisateurs gratuits de l’application Spotify. « Nous avons détecté une activité anormale sur l’application que vous utilisez, nous l’avons donc désactivé » peut-on lire dans cet email. « Ne vous inquiétez pas, votre compte Spotify est en sécurité » ajoute immédiatement le service musical. Et d’indiquer à ces utilisateurs qu’il est conseillé de désinstaller leur application puis de la réinstaller depuis le Google Play Store.

Mais attention, « Si nous détectons l’utilisation répétée d’applications non autorisées par nos règles d’utilisation, nous nous réservons le droit de suspendre ou de mettre un terme à votre compte ». Le message est clair : utilisez l’application standard que l’on trouve sur la boutique de Google ou c’est la fin de votre compte.

Les applications pirates en ligne de mire

Cet email n’a évidemment pas été envoyé à la légère par Spotify. En ligne de mire se trouvent en effet les applications pirates de Spotify, que l’on peut trouver assez facilement sur les sites de téléchargement pirate. Ces applications, qui se téléchargent sous forme de fichier .apk, permettent alors de contourner la plupart des contraintes de la version gratuite de Spotify : spots publicitaires, lecture aléatoire et impossibilité de passer certains morceaux.

Une page de description d’une application Spotify piratée afin de profiter des services premium gratuitement.

Spotify comprend actuellement 159 millions d’utilisateurs sur son service, dont 88 millions l’utilisent gratuitement. Sur ces 88 millions, il est aujourd’hui impossible de savoir combien utilisent une version pirate de l’application. Ils doivent toutefois être de plus en plus nombreux pour que Spotify commence à hausser le ton. Sur les forums et sur certains sites de torrent, certains utilisateurs gratuits indiquent déjà ne plus pouvoir accéder à leur application modifiée.

Rassurer les investisseurs avant une introduction en bourse

Cette première vague d’alerte n’est toutefois pas une véritable surprise. Torrentfreak rapporte ainsi qu’au début de l’année, Spotify avait fait pression sur le développeur de l’application DogFood, afin qu’il retire certaines fonctionnalités de son application permettant de contourner certaines contraintes de l’application gratuite Spotify.

Est-ce un hasard ? Spotify réalise toutes ces démarches alors qu’il se murmure que la société désire réaliser sa première introduction en bourse. De quoi s’assurer un bon accueil de la part des investisseurs.