La police d’écriture made in Netflix va lui faire économiser des millions

Business

Par Elodie le

La plateforme de SVoD a conçu sa propre police de caractère, Netflix Sans. Cela lui permettra d’économiser des millions de dollars par an en licence.

L’identité visuelle est un élément essentiel pour n’importe quelle marque, du logo, aux couleurs utilisées en passant par sa police de caractère. Une erreur et c’est le bad buzz.

Le changement de logo de Mozilla a donné lieu à un challenge de plusieurs mois, celui d’Ubisoft devait « marquer une nouvelle ère », Instagram a épuré son icône et sa charte graphique et Netflix a dépouillé son logo en 2014.

Bye Gotham, hello Netflix Sans

Depuis un moment maintenant, Netflix utilise la police de caractère Gotham, dont les droits de licence ont augmenté de manière telle que Netflix s’est décidé à concevoir la sienne : Netflix Sans.

Fruit d’une collaboration entre une équipe interne et la célèbre fonderie typographique Dalton Maag, cette nouvelle police enlève une épine du pied au géant américain, précise The Next Web.

capture d’écran – Noah Nathan

Des millions de dollars d’économies

Premièrement, Netflix va économiser les millions de dollars chaque année dépensés pour utiliser Gotham. Pourquoi des millions ? À cette échelle – une multinationale présente dans le monde entier, les prix de l’exploitation peuvent atteindre des sommets, explique Noah Nathan, directeur artistique et du design de Netflix, au blog It’s Nice That.

« Développer cette police de caractère à non seulement créé un élément propre et unique pour l’esthétique de la marque… mais elle permet à l’entreprise d’économiser des millions de dollars par an alors que les fonderies optent pour des licences basées sur l’impression pour leur police dans de nombreux espaces publicitaires numériques ».

Enfin, Netflix souhaitait créer quelque chose qui lui est propre, jamais vu jusqu’ici, quand Gotahm est employé par de nombreux supports donc déjà vu à de maintes reprises. Comme lors de la campagne présidentielle de Barack Obama en 2008, avec le fameux logo “HOPE”.