Switch : Les accessoires non-officiels peuvent causer des problèmes

Jeux-Video

Par Jules le

Bien qu’ils soient plus chers, Nintendo vous conseille fortement de vous rabattre sur les périphériques officiels de la marque pour équiper votre Switch. Plusieurs utilisateurs font part des problèmes qu’ils rencontrent avec des accessoires d’équipementiers tiers, en raison de la récente mise à jour de la console.  

À l’instar d’Apple ou de Samsung, Nintendo est loin d’être généreux lorsqu’il s’agit de vendre des accessoires officiels pour ses produits. Il est donc naturel que le consommateur, qui vient de lâcher 300 euros pour une Switch (ou plus dans dans le cas d’un smartphone) soit tenté de se rabattre sur des équipementiers tiers, qui proposent des périphériques à un tarif bien moins élevé.

Une mise à jour problématique

On ne vous apprend rien en vous disant qu’une facture plus réduite est également synonyme d’une baisse de qualité. Accessoires qui s’usent plus vite, qui cassent, et qui dans certains cas, endommagent l’appareil auquel ils sont liés.

C’est ce qui est train d’arriver à plusieurs possesseurs de Switch ayant opté pour un dock de rechargement fabriqué par Nyko. Ce dernier, moins cher, plus ergonomique et permettant de recharger sa console en mode table, n’a pas, semble-t-il, digéré la récente mise à jour 5.0 de la Switch.

Ainsi, nombreux sont les internautes à rapporter sur Reddit que leur console ne se recharge plus une fois dockée sur l’accessoire. Dans d’autres cas, ce sont les sauvegardes qui disparaissent. Pire encore, certaines consoles se briquent, devenant par conséquent inutilisables.

Face à la grogne montante, Nintendo a réagi dans une déclaration publiée par le site Kotaku, en conseillant aux joueurs de n’opter que pour des périphériques officiels. “Les produits hors licence ne subissent pas les tests d’évaluation de Nintendo. Ils peuvent mal fonctionner avec la console et rencontrer des problèmes de compatibilité avec certains jeux.”

Nyko, de son côté, a conscience du problème sans pour autant avoir d’explication. “Nous croyons que c’est lié à la manière dont la Switch gère le signal audio/vidéo avec un moniteur ou une télévision.” Le constructeur souligne cependant que le problème semble toucher d’autres équipementiers.

 

Source: Kotaku