Fin de transmission : Orange a émis hier le dernier télégramme de France

Télécom

Par Henri le

Vous ne le saviez peut-être pas, mais le télégramme fonctionnait encore en France, géré par France Telecom, puis Orange. Mais l’histoire vient de se terminer.

Télégramme de 1882 annonçant à Jules Ferry, ministre de l’instruction publique de l’époque, la découverte d’une cité maya inconnue. Crédits / Archives nationales

C’est une page de l’histoire française des télécoms qui se tourne. Orange a en effet émis le dernier télégramme dans l’Hexagone le 30 avril 2018 à 23h59, comme l’atteste ce tweet de Sébastien Crozier, président du syndicat CFE-CGC d’Orange.

Il fut lancé en 1879 en France et était géré par France Telecom, devenu ensuite Orange.

La photo utilisée par Crozier est un montage utilisant l’ancien format du télégramme, ce qu’a confirmé Christophe NDI, créateur de la Communauté des Zagrums regroupant des salariés d’Orange, filiales et partenaires. Mais le dernier message a effectivement été transmis ce lundi.

Auparavant, il fallait se rendre sur “Telegramme.com” ou composer le 36 55 afin d’être mis en relation avec un opérateur à qui on dictait son message. Ce dernier le transmettait à son destinataire par téléphone… Et par La Poste le lendemain ! Il ne s’agissait donc pas du pur système “télégraphique” de l’époque. Tout cela parait bien désuet à l’heure des SMS et d’internet et pourtant, il s’en était envoyé 900 000 en 2005. Un chiffre qui n’a fait que chuter depuis.

Le service était encore utilisé par certaines entreprises de transport, agences immobilières ou encore tribunaux. Le télégramme pouvait en effet servir de pièce officielle devant la justice. Après 139 ans de bons et loyaux services chez nous, il faut désormais lui dire adieu.