James Gunn, le réalisateur des Gardiens de la Galaxie 3, a été viré par Disney

Cinéma

Par Kesso le

La raison : des tweets indécents publiés il y a une dizaine d’années, ont refait surface. C’est Mike Cernovich, militant Alt-Right et conspirationniste notoire, qui en est responsable.

Crédit image : Gage Skidmore / James Gunn. Via Flickr

Ça a été une mauvaise surprise en plein du milieu du Comic-Con. Le licenciement de James Gunn, réalisateur des deux premiers volets des Gardiens de la Galaxie, a été officialisé par Disney, vendredi 20 juillet. Le réalisateur travaillait actuellement sur le troisième volet des Gardiens de la Galaxie, qui est attendu pour 2020. Ce divorce fait suite aux tweets qui ont été révélés par Mike Cernovich, un théoricien du complot proche de la droite radicale étatsunienne. Dans ces posts écrits entre 2008 et 2011, James Gunn se moquait ouvertement du viol et de la pédophilie.

Les propos tenus sur le compte Twitter de James et son comportement sont indéfendables et incompatibles avec les valeurs de notre studio, nous avons mis fin à notre relation professionnelle avec luia déclaré Alan Horn, président de Walt Disney Studios. De son côté, James Gunn a présenté ses excuses en expliquant sur Twitter que ces mots correspondaient à une tentative de “se montrer provocateur” à l’époque et qu’il était désormais une personne totalement différente.

James Gunn soutenu par plusieurs personnalités d’Hollywood

Suite au renvoi du réalisateur, plusieurs célébrités ont pris sa défense, à commencer par Dave Bautista, interprète de Drax le Destructeur dans Les Gardiens de la Galaxie. Sur Twitter, il a publié “James Gunn est l’une des personnes les plus attentionnées, affectueuses et bonnes que j’ai rencontrées. Il a fait des erreurs. Nous l’avons tous. Je ne suis pas d’accord avec ce qui lui arrive.

Parmi les autres personnalités ayant contesté la décision de Disney, on retrouve Selma Blair (Hellboy), Patton Oswalt (Un gars du Queens) mais aussi les réalisateurs Fede Alvarez (Evil Dead) et Uwe Boll (Heart of America).