Airbus bat son propre record du vol le plus long avec le drone solaire Zephyr Solar

drone

Par Kesso le

Le drone solaire est resté dans les airs pendant près de 26 jours pour son vol inaugural. L’ancien record était tenu par un appareil prototype du Zephyr avec 14 jours de vol continu.

Crédit image : Airbus

C’est “la plus longue durée de vol connue à ce jour” a annoncé Airbus dans son communiqué. Après avoir décollé le 11 juillet dernier en Arizona, le drone Zephyr S a enregistré un vol inaugural de 25 jours, 23 heures et 57 minutes. C’est un nouveau record du monde, mais aussi un nouveau record pour Airbus, qui en a déjà demandé l’homologation. Le record était détenu par un appareil prototype du Zephyr qui avait atteint les 14 jours de vol continu il y a quelques années.

Avec une envergure de 25 mètres et un poids de 75 kg, le Zephyr S a été conçu pour voler dans la stratosphère, jusqu’à 21 km d’altitude. Évoluant au-dessus des intempéries et trafic aérien classique, il est en mesure de servir de relais de communication, mais aussi de réaliser des missions de surveillance.

De nouvelles aptitudes pour le Zephyr Solar

Airbus ne compte pas s’arrêter là avec son drone solaire. Le spécialiste de l’aéronautique a en effet déclaré : “Zephyr offrira de nouvelles capacités de détection, d’identification et de connexion à une clientèle aussi bien commerciale que militaire. Il permettra de révolutionner la gestion des catastrophes et de mieux contrôler la propagation des feux de forêt ou les déversements d’hydrocarbures. Il assurera une surveillance constante, suivra l’évolution environnementale de la planète et permettra aux régions du monde les plus isolées de communiquer”.

Pour le moment, Airbus prévoit encore des vols pour son Zephyr en 2018, et c’est en Australie qu’ils prendront place, comme l’a annoncé Jana Rosenman, qui est en charge de la division drones d’Airbus.

3 réponses à “Airbus bat son propre record du vol le plus long avec le drone solaire Zephyr Solar”

  1. Très impressionnant. Dommage qu’ils ne dévoilent pas plus de détails, comme la vitesse de vol ou si il est 100% autonome ou si il doit être déployé à une certaine altitude.

  2. La distance comme la vitesse ne sont pas très importantes puisque l’objectif est de rester longtemps au dessus d’une zone pour assurer une persistance que les autres moyens ne permettent pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *