James Gunn, Disney et Les Gardiens de la Galaxie, c’est vraiment terminé

Cinéma

Par Mathieu le

C’est désormais acté et il parait improbable que Disney revienne en arrière. James Gunn ne réalisera pas Les Gardiens de la Galaxy vol.3. Le metteur en scène, qui pouvait légitimement y croire après les nombreux soutiens reçus par fans et acteurs, a rencontré Alan Horn (le Président de Walt Disney) qui s’est tenu à la décision initiale du studio. Kevin Feige lui, n’était même pas présent lors de l’ultime entretien.

Lâche, pose ton Gunn

Le feuilleton de l’été, celui de James Gunn, semble avoir trouvé son épilogue. Le réalisateur qui s’est fait renvoyer du projet il y a désormais près d’un mois, a reçu nombre de soutiens ces dernières semaines. En effet, peu de temps après avoir annoncé avoir « terminé le travail d’écriture » du nouveau volet des Gardiens de la Galaxie, l’américain de 52 ans s’est vu renvoyer chez lui à cause d’une affaire de vieux tweets offensants.

Mais, alors qu’on pensait le départ de l’homme acté, le casting du film, Zoe Saldana en tête, a décidé de lui adresser son soutien avec l’espoir de le voir revenir. Dave Bautista, qui incarne Drax le destructeur, a même plus ou moins fait comprendre qu’il était prêt à démissionner si James Gunn n’était pas réaffecté à sa place. Kevin Feige, le grand patron des studios Marvel était plutôt d’accord pour donner une seconde chance à celui sans qui Les Gardiens de la Galaxie ne seraient pas si réussis. Surtout que l’homme compte sur le metteur en scène pour la phase 4 du MCU dont le troisième épisode des Gardiens de la Galaxie parait central.

Pourtant, malgré toutes ces manifestations et la présence de pétitions qui réclamaient le retour du réalisateur, Disney et Alan Horn ont tranché et sont restés sur leur position initiale. Heureusement, il y a quand même une bonne nouvelle : celui ou celle qui s’occupera du projet à la place de James Gunn devra s’en tenir au script écrit par le réalisateur américain. Si il ou elle pourra y apporter des changements, la colonne vertébrale du film respectera donc bien la vision du metteur en scène.

James Gunn avec Zoe Saldana sur le tournage des Gardiens de la Galaxie vol.2

Disney, la morale de la fable

Néanmoins, comme le précisent nos confrères de Collider, cette volonté de Disney d’exclure, quoi qu’il arrive, James Gunn du projet prouve à quel point la firme de Mickey ne respecte pas les idéaux qu’elle s’empresse de partager au travers de ses films. « L’espoir, donner une seconde chance ou l’apprentissage des erreurs du passé » semblent bien loin si l’on s’en tient à cette décision. Disney nous prouve donc que les fictions sont bien loin de la (sa) réalité. Dommage.

Reste à voir quel accueil sera fait au prochain réalisateur des Gardiens de la Galaxie vol.3, en espérant qu’il ou elle respectera un tant soit peu les idées de James Gunn.