Apple : des composants du MacBook Pro 2018 ne peuvent plus être changés par les réparateurs tiers

Apple

Par Henri le

Apple a décidé de serrer la vis en ce qui concerne la réparation de ses ordinateurs par des boutiques non officielles. Le MacBook Pro 2018 et l’iMac Pro sont les premiers concernés.

Voilà une nouvelle qui ne va pas plaire aux réparateurs tiers. Les sites Motherboard et MacRumors indiquent avoir récupéré un document interne qui prouve qu’Apple a mis en place un dispositif verrouillant les réparations des MacBook Pro 2018 et des iMac Pro.

En effet, après une réparation, votre ordinateur peut ne pas fonctionner tout en indiquant « que le système est inopérant, et que la réparation est incomplète ». Afin que tout rentre dans l’ordre, il faut utiliser Apple Service Toolkit 2, qui n’est disponible que chez les réparateurs agréés par la firme.

La manœuvre est rendue possible par la puce T2 qui équipe les deux appareils en question. Cette dernière s’occupe différentes fonctions de sécurité, mais sert également à contrôler la gestion du système et du SSD.

Mais dans quel type de cas ce message s’affiche-t-il ? Sur MacBook Pro 2018, le verrouillage s’active notamment lors d’un remplacement d’écran, de la carte-mère, du pavé tactile, d’une partie spécifique du boitier liée au clavier ou encore du lecteur d’empreinte.

Pour l’iMac Pro, ces restrictions ne concernent « que » le SSD et la carte-mère. Ces révélations n’ont pour l’instant pas été commentées par la firme de Cupertino.

Cette nouvelle soulève un autre problème, en rapport avec l’obsolescence. On peut en effet se demander comment feront les possesseurs de machines devenues trop vieilles pour être prise en charge par des organismes officiels.