Google veut limiter l’affichage des résultats s’il connait déjà la réponse à votre requête

Sur le web

Par Henri le

Le moteur de recherche n’hésitera pas à se transformer en moteur de réponse s’il la connait. Une décision qui pourrait causer du tort à certaines marques.

Google a-t-il réponse à tout ? Non, mais le moteur de recherche aimerait bien. Les derniers changements du navigateur montrent en effet qu’il est désormais plus prompt à afficher des réponses qu’à indexer des liens.

Le site SearchEngineLand indique en effet que Google peut décider d’afficher directement la réponse à une question s’il la connait déjà lui-même. Cela fonctionne sur des requêtes plutôt simples, mais elles sont nombreuses. Que vous demandiez l’heure qu’il est en Argentine ou combien font 15 /5, vous aurez votre réponse instantanément (ce qui se passe actuellement) ainsi qu’un simple onglet vous permettant de montrer « plus de réponses ».

Crédits : SearchEngineLand

Une modification dont Google ne se cache pas, affirmant qu’il affiche une réponse seulement quand elle est vraiment évidente. Il faudra donc suivre attentivement la mise en place de cette fonction, pour confirmer qu’elle ne s’applique qu’à des conversions ou des calculs.

La firme de Mountain View l’avait d’ailleurs déjà testé en mars dernier, et les retours n’avaient pas été chaleureux. Ce fut notamment le cas de marques aux noms génériques. Le magazine Time fut par exemple relégué après l’affichage de l’heure, tandis que certains sites de rencontres n’apparaissaient plus avec des requêtes comme « Date in London » (rencontres sur Londres). Certains commerces, comme des restaurants, ont également été impactés.

Si le géant peut se défendre en expliquant que l’option pour voir les autres liens est toujours disponible, on imagine que peu de personnes iront jusque-là.