Ring : Quand les sonnettes connectées d’Amazon jouent les indiscrètes

Sécurité

Par Jules le

Et si la sonnette connectée Ring, censée assurer votre sérénité et sécurité, n’étaient finalement qu’une invasion de plus dans votre vie privée ? C’est ce que révèle une enquête publiée par The Intercept.  

Voilà une publicité dont Amazon se serait bien passée, en pleine tourmente sur le partage et le respect des données privées sur Internet. En effet, comme le dévoile The Intercept, l’une de ses filiales, la société Ring, aurait eu la fâcheuse tendance d’espionner ses clients.

Dans le cadre de recherches pour l’amélioration du système “Neighbors“, plusieurs employés de Ring basés en Ukraine auraient ainsi eu accès aux flux vidéo des sonnettes intelligentes installées chez les particuliers, mais également aux caméras Ring situées à l’intérieur du domicile.

I’m watching you

Pour accéder aux flux vidéo, il suffit, selon The Intercept, de rentrer l’adresse mail du client ciblé. L’une des sources du site américain explique que potentiellement, “si (quelqu’un) était au fait de l’adresse d’un concurrent ou d’un journaliste, (il) pourrait voir toutes ses caméras“. À condition que la cible possède des produits Ring. Pour bien comprendre tous les méandres de l’affaire, on vous conseille de lire l’enquête de The Intercept.

Face à la polémique naissante, Ring a évidemment réagi. “Nous prenons très au sérieux la confidentialité et la sécurité des renseignements personnels de nos clients. Afin d’améliorer notre service, nous visionnons et annotons certaines vidéos Ring“, a déclaré Yassi Shahmiri, porte-parole de la société à The Intercept. “Ces vidéos proviennent exclusivement de vidéos de l’application Neighbors (conformément à nos conditions de service) et d’une petite fraction des utilisateurs de Ring qui ont donné leur consentement écrit pour nous permettre d’accéder et d’utiliser leurs vidéos à ces fins.