Suite à l’affaire « Research », Apple a bloqué toutes les applications iOS internes de Facebook

Apple

Par Henri le

Alors que Facebook est déjà dans la tourmente suite à une affaire mettant une nouvelle fois en cause l’utilisation des données de ses clients, Apple vient d’enfoncer le clou.

Facebook ne vit décidément pas sa meilleure période. Comme nous vous l’expliquions hier, la firme a une nouvelle fois été épinglée pour une utilisation frauduleuse des données personnelles de ses clients. Le réseau social aurait créé un programme de collecte de données volontaire et rémunéré, qui ciblait des jeunes utilisateurs âgés de 13 à 25 ans. Ces derniers pouvaient être rémunérés jusqu’à 20 $ / mois pour installer l’application Facebook Research, qui surveillait leurs activités téléphoniques et Web pour les communiquer à Facebook.

Apple a vu rouge en apprenant la nouvelle, en expliquant qu’il s’agissait d’une « violation évidente de leur accord ». En effet, Facebook demandait à l’utilisateur de valider l’installation d’un certificat à la racine de leur iPhone. Une fois accepté, il était possible d’accéder aux messages, photos ou encore recherches effectuées sur internet.

La firme de Cupertino a donc décidé de bannir Facebook Research mais également d’empêcher Facebook de distribuer ses applications iOS internes. Une décision qui a des conséquences directes : l’ensemble des versions bêta des applications Facebook, Instagram et Messenger (entre autres) ne fonctionnent plus pour les employés de Mark Zuckerberg. Le site The Verge précise que cela s’étend même à des applications qui concernent les transports ou les menus de la cantine.

Business Insider a partagé un mémo expliquant que Facebook travaillait activement avec Apple pour trouver une solution permettant à ses employés de réutiliser rapidement leurs services. Le géant des réseaux sociaux devra demander un nouveau certificat d’entreprise, ce qui peut prendre un bon moment… Surtout si Apple n’y met pas du sien.