Le robot Cheetah du MIT s’essaye aux backflips

Robots

Par Manon le

Rien de très nouveau dans cette nouvelle version du Cheetah 3 ou peut-être que si. Désormais, mini Cheetah est plus petit et plus léger mais il est surtout capable de faire des backflips. En bref, son agilité impressionne toujours autant.

Les chercheurs du MIT ne cesse de progresser et ils nous donnent maintenant à voir une nouvelle version de leur Cheetah 3, le robot qui s’apparente à un chien. Si le concept original n’a pas beaucoup changé, le mini Cheetah est désormais plus petit, plus léger et capable de faire des sauts périlleux arrière.

Vers la perfection

Le Cheetah 3 a été conçu pour être capable de bouger à l’aveugle. En effet, il n’est pas équipé de caméra, il se déplace grâce à deux algorithmes : un de détection de contact et l’autre de contrôle prédictif. En clair, cela lui permet de se mouvoir dans un environnement sans le voir. A terme, les chercheurs ont pour but de l’envoyer dans des endroits où les humains ne sont pas capables de se rendre eux-mêmes pour des raisons de sécurité notamment. 

C’est donc sur cette lancée que les chercheurs du MIT ont perfectionné leur robot. Il s’apparente désormais beaucoup plus à un chiot puisqu’il ne pèse plus que 9 kilos. Il peut également atteindre la vitesse de 9 km/h. Si le Cheetah 3 était déjà capable de monter des marches et de tourner sur lui-même, le mini Cheetah s’essaye quant à lui aux saltos arrières et ce, en retombant toujours sur ses pattes s’il vous plaît. 

Sur la vidéo partagée par le MIT, on le voit réaliser des performances toutes plus impressionnantes les unes que les autres. On aurait presque envie de l’applaudir et de lui donner une caresse, difficile de croire que c’est un robot et non un chien – si on omet son apparence bien évidemment. Cependant, si l’envie vous prenait de vouloir vous en procurer un, sachez que le mini Cheetah est seulement un projet de recherche et ne sera probablement jamais commercialisé.