Notre-Dame de Paris : les cagnottes en ligne pullulent sur le web

Sur le web

Par Remi Lou le

Après l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, les cagnottes en ligne se multiplient sur le web. Faut-il s’en méfier ? 

L’effroyable incendie qui s’est propagé dans la cathédrale parisienne a ému le monde entier. Bien que la structure de l’édifice soit sauvée, d’après les pompiers, le monument va devoir subir d’importants travaux afin de le réhabiliter au public. Hier soir, Emmanuel Macron a également appelé à rebâtir la cathédrale « tous ensemble ».

Ces travaux vont nécessiter un budget extrêmement important, mais les internautes n’ont pas hésité à montrer leur soutien en créant de nombreuses cagnottes en ligne afin de recueillir des fonds destinés à sa reconstruction. Malgré tout, il convient de se méfier de ces cagnottes, puisque certaines d’entre elles sont tenus par des anonymes. 

Faut-il se méfier des cagnottes en ligne ? 

Le député LaREM Jean-Michel MIS met en garde sur les cagnottes créées sur le site Leetchi après le drame de Notre-Dame de Paris. Le site a rétorqué en indiquant avoir déjà mis en place une sécurité accrue sur ses cagnottes parfois gérées par des anonymes. Une cagnotte principale garantissant le bon versement des fonds au recteur de la cathédrale et au dioscèse a cependant été mise en place sur le site afin de recueillir les dons.

https://twitter.com/JeanMichelMIS/status/1117890387954110469

Si le site affirme avoir pris toutes les précautions nécessaires afin que fonds servent bien à la reconstruction de la cathédrale, Leetchi devrait malgré tout prendre des frais sur le montant global, même si l’entreprise indique vouloir faire un « geste ».

Si vous tenez vraiment à participer à la reconstruction de Notre-Dame de Paris, la solution la plus fiable reste d’effectuer un don sur le portail de la Fondation du Patrimoine, organisant une collecte de fonds dédiée au monument parisien. Ce portail est une bonne manière de participer en sachant où partent vos fonds, en plus de bénéficier d’une réduction d’impôt pouvant atteindre les 66%.

Source: BFMTV