Peacock : le nouveau concurrent à Netflix lancé par NBC

Cinéma

Par Remi Lou le

The Office, Battlestar Galactica, Brooklyn Nine-Nine, E.T. L’extraterrestre, le Saturday Night Live… Autant de franchises incontournables qui se retrouveront sur Peacock, le futur service de vidéo en streaming de NBCUniversal. Il sera lancé en avril prochain aux États-Unis.

Crédits : NBCUniversal

Après Disney+, Apple TV+, HBO Max, et… Salto, la vidéo en streaming n’en finit plus d’attirer les convoitises. Le marché des services de vidéo en streaming, aujourd’hui largement dominé par Netflix, va désormais pouvoir compter sur un petit nouveau : Peacock. Ce service, dont le nom signifie « Paon », est proposé par NBCUniversal et compte offrir 15 000 heures de contenu dès son lancement en avril 2020 aux États-Unis, nous indique Apple Insider

Un sérieux concurrent à Netflix ?

Avec ce nouvel adversaire, Netflix pourrait bien perdre gros, à commencer par l’une de ses séries phares, The Office, dont les droits appartiennent à NBC et qui quittera donc le catalogue de Netflix pour rejoindre Peacock. Mais ce n’est pas tout, car on y retrouvera également d’autres pépites, comme la série Parks and Recreation, et bien sûr les succès de « Universal Pictures, Focus Features, DreamWorks Animation, Illumination et les plus grands studios hollywoodiens », a indiqué NBCUniversal. En plus du cinéma et des séries, Peacock se veut plus proche de la télévision traditionnelle que des autres services de vidéo à la demande, et proposera également du sport ou encore des émissions phares comme le Saturday Night Live, entre autres.

Le tarif n’est pas encore connu, même si NBCUniversal a indiqué que le modèle économique de Peacock serait à la fois financé par les abonnements payants et la publicité. En toute logique, le prix pourrait s’aligner sur celui d’Apple TV+, qui sera disponible le 1er novembre prochain pour 4,99$. Si ce tarif se généralise dans le secteur (et c’est bien parti pour), cela pourrait faire très mal à Netflix, qui commence non seulement à voir ses plus grands succès déserter de sa plateforme, dont le prix démarre à 7,99 euros pour un seul écran et sans HD. Quand on regarde du côté de l’offre Standard, elle s’affiche désormais à 11,99 euros, soit plus de deux fois plus cher.