La première Playstation fête son quart de siècle

Jeux Vidéo

Par Remi Lou le

Le 3 décembre 1994 sortait la première PlayStation au Japon, une console qui a littéralement transformé le monde du jeu vidéo. Retour sur un succès.

Crédits : Sony

C’était il y a 25 ans. La toute première PlayStation de Sony créait un véritable raz-de-marée à sa sortie au Japon le 3 décembre 1994 en venant concurrencer de front l’hégémonie de Nintendo, et, dans une moindre mesure, de SEGA avec sa MegaDrive sur le secteur des consoles de salon. Dès son premier jour de commercialisation, la console qui était destinée à révolutionner le jeu vidéo s’écoulait à déjà 100 000 exemplaires, avant de devenir la toute première console de salon à atteindre les 100 millions d’unités écoulées dix ans plus tard. Pour rappel, dans l’Hexagone, la console était vendue au prix de 2 099 francs à l’époque, soit environ 320 euros.

À l’occasion du quart de siècle de la PlayStation, le PDG de Sony Interactive Entertainement revient aujourd’hui sur ce succès : « Nous sommes entrés en résonance avec la communauté des joueurs, car PlayStation proposait des expériences jamais vues auparavant sur console de salon. Dès le début, nous avons ouvert les bras aux développeurs en leur donnant les outils et la technologie dont ils avaient besoin pour créer des univers magnifiques et tester de nouveaux concepts. »

Les clés du succès

Les raisons du succès sont multiples, à commencer par le pari de Sony de miser sur le CD-ROM, là où tous les concurrents s’entêtaient à proposer des cartouches. Pour l’anecdote, Nintendo et Sony auraient dû collaborer sur la création d’un module pour CD-ROM afin d’équiper la Super Nintendo, un projet qui fut même présenté au CES de 1991, mais n’a finalement jamais vu le jour. À la place, Sony a fait cavalier seul pour développer sa propre console, en misant sur ce support d’avenir.

Ce CD-ROM, bien moins cher à produire, et capable de contenir beaucoup plus de données, a permis à Sony de s’imposer dans le monde entier et d’attirer de nombreux développeurs, à l’origine d’un nombre vertigineux de pépites vidéoludiques. Resident Evil, Silent Hill, Tomb Raider, Metal Gear Solid, MediEvil, Crash Bandicoot, Tekken, Spyro the Dragon ou encore Gran Turismo… Tous ont contribué au succès de la PlayStation première du nom, et tous ont fait leurs premiers pas sur la console de Sony. Autre raison du succès : la Dualshock. La manette iconique de la PlayStation, qui n’a que très peu évolué dans sa forme, reste encore à ce jour l’une des icônes phares de la console de salon, un modèle d’ergonomie encore apprécié aujourd’hui par la vaste majorité.

Crédits : Sony

Après plusieurs générations qui ont toutes rencontré le succès, Sony s’apprête désormais à écrire le futur de sa PlayStation avec la cinquième génération dès l’année prochaine. Celle-ci viendra se confronter à la Xbox Scarlett, elle aussi en préparation chez Microsoft, et devrait être lancée en fin d’année prochaine au tarif de 499 euros.

Meilleure Vente n° 1
Console Playstation 1
  • Playstation Dual Shock
  • Complète dans son emballage d'origine
  • 1 Manette analogique Dual Shock (fonction vibrations)
  • Câble A/V + alimentation
  • Mode d'emploi