Tesla désactive le pilotage automatique d’une Model S achetée en occasion

Automobile

Par Felix Gouty le

Deux options, liées au pilotage automatique, inclues sur une Tesla Model S ont été désactivées à distance par la firme lorsque celle-ci a été revendue en occasion.

La voiture électrique Model S de Tesla.
Crédits : Tesla.

Pas payé, pas activé ? Tesla aurait désactivé deux fonctionnalités clés d’une de ses voitures sans en informer le propriétaire au préalable. Le véhicule en question, une Tesla Model S, avait d’abord été revendu à une première personne. Celle-ci, concessionnaire pour la compagnie United Traders, assure avoir eu le loisir de profiter du pilotage automatique (déployé soit en mode “avancé” soit en mode “autonomie complète”) sans aucun problème. Alec B., un particulier, aurait ensuite souhaité acheter la voiture munie de toutes ses options d’origine. Avant que ce dernier ne la récupère et la paye, le concessionnaire aurait constaté l’apparition de ce qu’il pensait être un message d’erreur lui signalant qu’une “mise à jour du pilote automatique” avait été effectuée. Après cela, les deux options logiciels liées au pilotage automatique auraient disparues. Par conséquent, une fois la Tesla Model S en sa possession, Alec B. ne pouvait plus profiter du pilotage automatique, pourtant fonctionnel lors de son achat.

Mécontent de la désactivation à distance des options concernées, Alec B. a donc réclamé des explications de la part du constructeur automobile. Selon le site Jalopnik, qui découvert cette affaire, l’entreprise d’Elon Musk lui aurait simplement répondu que “son historique d’achat” ne comprenait pas le paiement spécifique des fonctionnalités attachées au pilotage automatique. Tesla s’est donc chargée de les éliminer de la composante logicielle du véhicule à distance. Pour profiter de ces options, elle aurait proposé au nouveau propriétaire de payer les 8 000 dollars nécessaires. Autrement dit, la voiture ayant été achetée en occasion, son prix en a été probablement réduit. Tesla semblerait en avoir conclu que certaines options – seulement accessibles, pour un coût supplémentaire, à l’achat d’une Tesla Model S neuve – ne pouvaient être comprises sur ce véhicule revendu d’occasion. Tesla en a la possibilité car elle peut accéder au système informatique de ses véhicules à distance. Cette pratique reste néanmoins controversée. En effet, la grande majorité des constructeurs automobiles ne proposent que des options matérielles ou techniques qu’il est impossible de modifier à distance. Une fois qu’elles sont payées et ajoutées à l’état neuf par le premier propriétaire, elles restent même si le véhicule est revendu par la suite. Ce type de contrôle à distance du logiciel de telles voiture offre des perspectives inquiétantes. Tesla n’a, pour l’instant, offert aucun commentaire supplémentaire à ce sujet.

Source: Jalopnik