Fujifilm X-T4 : son capteur APS-C se dote (enfin) d’une stabilisation mécanique

Photo

Par Remi Lou le

Fujifilm a profité de cette fin du mois pour lever le voile sur le successeur tant attendu de l’excellent Fujifilm XT-3. On accueille ainsi le Fujifilm XT-4, un appareil toujours aussi pertinent et équilibré, qui corrige enfin le défaut principal de son prédécesseur avec la stabilisation du capteur sur 5 axes.

Crédits : Fujifilm

Teasé depuis plusieurs semaines par la marque japonaise, le successeur du très apprécié Fujifilm X-T3 est désormais officiel. Si le nouveau Fujifilm X-T4 reprend en grand partie les caractéristiques du X-T3, il propose néanmoins de nombreuses améliorations notables dont, en premier lieu, la stabilisation mécanique du capteur. C’était le grand défaut de son prédécesseur, et il semblerait que Fujifilm ait écouté les critiques et intègre enfin une stabilisation du capteur sur 5 axes, qui vient s’ajouter à une stabilisation numérique, afin d’être certain de ne plus rater aucun cliché.

Outre cette amélioration majeure, Fujifilm distille quelques améliorations mineures ici et là. En premier lieu, le Fujifilm X-T4 intègre le même capteur APS-C X-Trans 4 de 26,1 MP ainsi que le même processeur X-Processor 4 que son prédécesseur. Si ce capteur et ce processeur font toujours largement l’affaire, il semblerait que Fujifilm ait choisi de ne pas prendre de risque et de limiter les coûts, alors que les ventes d’appareils photo sont en chute libre. Malgré tout, si le capteur et le processeur s’avèrent identiques à ceux intégrés au Fujifilm X-T3, le X-T4 offre plusieurs améliorations notables au niveau de l’autofocus, aussi bien en one shot qu’en rafale. Puisqu’on parle de la rafale, celle-ci passe désormais à 15 i/s, contre 11 i/s sur le XT-3.

Crédits : Fujifilm

Autre nouveauté : l’écran. Celui-ci est désormais placé sur une rotule offrant plus de liberté de mouvement. Si le gain en matière de confort est indéniable pour qui privilégie l’écran au viseur, on note que l’appareil prend 5mm d’épaisseur à cause de cette particularité. Le reste du design reste en revanche assez similaire au XT-3. Le Fujifilm XT-4 s’offre également une meilleure autonomie, de l’ordre de 30% supplémentaire, grâce au passage à des batteries NP-W235 en lieu et place des NP-W126S contenues dans le XT-3. Pour les longs tournages, un grip capable d’accueillir deux batteries en plus est proposé en sus. Enfin, en vidéo, l’appareil est capable de capturer des séquences en 4K DCI (ou 4K cinéma) jusqu’à 400 Mbit/s. En Full HD, le Fujifilm XT-4 pourrait être une arme particulièrement redoutable pour filmer des ralentis avec sa capacité à shooter en 240 i/s. Enfin, il peut également filmer en log, afin d’offrir plus de flexibilité en post-production, avec le profil F-LOG, sans surcoût. Le Fujifilm XT-4 sera disponible en couleur noir et argenté à partir du mois d’avril 2020 au prix de 1 799 euros boîtier nu.

Crédits : Fujifilm
Fujifilm Appareil photo...
157 Commentaires
Fujifilm Appareil photo...
  • Capteur APS-C BSI X-Trans 4 26, 1 Mpix. Nouveau réglage monochrome
  • Rafale à 30fps sans blackout
  • Vidéo 4K DCI 60fps 4: 2: 2 10 bit
  • X-T3 Argent; Batterie NP-W126s; chargeur BC-W126S; flash EF-X8; bouchons; courroie; clip...