Coronavirus : Facebook annule la F8, sa conférence développeur annuelle

Evénement

Par Felix Gouty le

Après l’annulation du MWC 2020 de Barcelone et de nombreux désistements pour la PAX East et la GDC aux États-Unis, c’est au tour de Facebook d’annuler sa propre conférence. La F8 2020 ne se tiendra pas, faute à l’épidémie de coronavirus COVID-19.

Mark Zuckerber au Facebook F8
Crédits : paz.ca / Flickr.

Les grandes firmes du secteur de la Tech ne font pas que se désister d’évènements tiers, comme le MWC ou PAX East. Face à la menace grandissante de l’épidémie de coronavirus COVID-19, les compagnies elles-mêmes annulent désormais leurs propres conférences. Facebook, qui s’est officiellement désisté de la Game Developers Conference 2020 toujours prévue mi-mars à San Francisco, en fait partie. L’entreprise de Mark Zuckerberg a annoncé qu’elle déprogrammait sa conférence développeur annuelle F8 (nommée ainsi en référence à la tradition des “hackathons” de huit heures, dans le milieu de la programmation informatique). L’édition 2020 devait se dérouler les 5 et 6 mai à San Jose, en Californie. Dans un communiqué, Konstantinos Papamiltiadis, directeur de l’aile développement chez Facebook, explique que malgré l’importance de cet événement, la priorité de Facebook restait la santé des développeurs, de ses employés et de ses invités. Par ailleurs, à cause des nouvelles limitations américaines en matière d’accueil des étrangers provenant de pays très touchés par l’épidémie comme la Chine, une partie du public de ce F8 aurait été dans l’incapacité d’y participer. Dans l’impossibilité de proposer un événement “inclusif”, Facebook a préféré annuler le tout : “cela ne nous semblait impossible d’avoir une conférence F8 sans la participation de nos invités et des développeurs étrangers.”

Pour compenser la perte de cet événement, Facebook a prévu d’organiser des visioconférences et des présentations locales plus réduites pour effectuer ses annonces et débattre avec ses invités. Par ailleurs, en temps normal, les recettes des billets vendus au public (soit environ 5 000 personnes) sont, chaque année, reversées à des associations caritatives. En l’absence de ces ventes, Facebook a promis de signer un chèque de 500 000 dollars à une organisation soutenant la diversité au sein des entreprises du numérique. Ce premier “auto-désistement” ne rassure pas les experts du secteur. Certains craignent que d’autres firmes suivent l’exemple de Facebook dans les prochains mois, notamment avec les conférences Microsoft Build et Google I/O, mi-mai, ou la WWDC d’Apple début juin.

Source: EnGadget