Une « mini-Lune » de la taille d’une voiture orbite autour de la Terre

Espace

Par Felix Gouty le

Attiré par la gravité terrestre, un astéroïde nommé 2020 CD3 et de la taille d’une voiture est devenu une « mini-Lune ». Comme notre satellite naturel, il orbite actuellement autour de la Terre pour encore quelques mois.

Crédits : Nicolas Thomas / Unsplash.

En dehors des déchets spatiaux, de satellites et de la Station spatiale internationale (ISS), la Lune doit parfois se sentir un peu seule en orbite autour de la Terre. Deux astronomes ont néanmoins constaté que, récemment, notre satellite naturel était accompagné. Un objet céleste à peine plus grand qu’une voiture, estimé entre 1,9 et 3,5 mètres de diamètre, tourne lui aussi autour de notre planète. Le Polonais, Kacper Wierzchos, et l’Américain, Teddy Pruyne, de l’observatoire Catalina Sky Survey de la NASA en Arizona, ont posté leur découverte – faite dans la nuit du 15 février dernier – sur Twitter.

D’une brillance de magnitude 20 (soit assez faible en comparaison de celle du Soleil, à 4,83), cet objet appelé 2020 CD3 est un astéroïde géocroiseur. En orbite autour du Soleil durant un certain temps, il a ensuite croisé la route de l’orbite terrestre. La gravité de la Terre l’a suffisamment attiré pour le mettre en orbite autour d’elle. Depuis, l’astéroïde effectue de larges tours ovales autour de notre planète. Chaque tour dure en moyenne 47 jours terrestres. Selon François Colas, planétologue à l’Observatoire de Paris contacté par Sciences & Avenir, son orbite est « instable » et fait partie des objets en orbite temporaire qui finira « par être éjectés ». 2020 CD3 devrait quitter l’orbite terrestre d’ici quelques mois, selon les astronomes. Le phénomène est en réalité assez commun. 2020 CD3 n’est pas la première « mini-Lune » : pendant dix mois, entre 2006 et 2007, l’objet nommé 2006 RH120 en avait fait de même. Il y a quelques mois, l’ancien module lunaire de la mission Apollo 10 de mai 1969, surnommé Snoopy, avait été repéré errant dans une orbite similaire. L’Agence américaine aérospatiale (NASA) projetterait de le récupérer dans 17 ans, lorsque l’attraction terrestre l’approchera suffisamment proche de la Terre.

Promo
Apollo 11 [Blu-Ray]
273 Commentaires