De la Lune à Mars : la NASA compte sur les étudiants américains

Espace

Par Felix Gouty le

Pour envoyer des astronautes coloniser la Lune puis explorer Mars, la NASA a besoin de toute l’aide qu’elle peut obtenir. Depuis peu, elle suscite chaque année l’inventivité des étudiants américains. En 2020, elle compte sur eux pour donner des idées utiles à l’élaboration de la future station orbitale lunaire, Gateway.

La planète Mars.
Crédits : AlexAntropov86 / Pixabay.

Vous étudiez aux États-Unis dans le domaine de l’astronomie, de l’ingénierie aéronautique ou dans toute autre discipline touchant à l’espace ? Si oui, saisissez l’occasion : “NASA wants you” ! L’Agence aérospatiale américaine (NASA) a du pain sur la planche avant de parvenir à atteindre son but dans les temps. Pour rappel, elle prévoit d’envoyer des astronautes sur la Lune en 2024, dans le cadre des missions Artémis créées sous l’impulsion du gouvernement de Donald Trump. Cependant, l’objectif de la NASA, à terme, n’est pas un seul retour mais une première fois : effectuer le premier voyage habité sur la planète Mars. Pour cela, elle aura besoin de temps, d’un budget record mais aussi de toute l’aide possible.

Depuis quelques années, la NASA invite des équipes d’étudiants américains de tout le pays à proposer des solutions capables de résoudre des problèmes précis dans différents domaines d’application de l’exploration spatiale. Ce concours, le “Moon to Mars eXploration Systems and Habitation Innovation Challenge” ou M2M X-Hab, récompense ensuite une poignée d’idées entre 15 000 et 50 000 dollars. Jusqu’au 24 avril 2020, les étudiants peuvent ainsi soumettre leurs inventions ou leurs découvertes sur les thèmes suivants :

  • Habitation : ce volet concerne toutes les innovations relatives à l’espace de vie des astronautes, qu’ils soient dans l’espace ou sur une autre planète. En 2019, une équipe d’étudiants de l’Iowa avait, par exemple, mis au point une structure métallique poreuse capable d’absorber l’excès de CO2 d’une pièce.
  • Systèmes véhiculaires : cette catégorie s’intéresse aux technologies attachées aux lancers, aux véhicules d’explorations et autres atterrisseurs.
  • Colonisation : tout ce qui pourrait permettre à un éventuel camp de base spatial d’être le plus autonome et indépendant possible de la Terre, des ressources jusqu’aux communications. L’an dernier, un groupe d’élèves de l’université du sud de l’Alabama avait pensé à un robot agricole entièrement autonomique.
  • Robotique : n’importe quelle sonde, radar ou instrument de mesure et de prélèvement qui seraient capables de renseigner les astronautes sur leur destination.
  • Systèmes architecturaux pour vol habité : ce dernier volet est consacré à toutes les soumissions liées à la future station spatiale lunaire, Gateway. Cette station satellitaire est censée incarner un tremplin entre la Terre et la Lune mais surtout entre la Lune et Mars. Pour aider à son élaboration, des étudiants ont notamment pensé à un type de sas de pressurisation d’air gonflable.
Gustave Tomlinson Coque...
  • Cet étui est uniquement compatible avec IPHONE 11 PRO MAX (diagonale de 6,5 pouces). Vérifiez...
  • Description de la conception: impression recto
  • Description du matériau: TPU + matériaux PC importés respectueux de l'environnement...
  • Un joli cadeau personnalisé pour la famille et les amis le jour de Noël, anniversaire,...
Source: EnGadget