Disneyland Paris va fermer ses portes pour le mois de mars

Général

Par Julie Hay le

Par prudence, la firme aux grandes oreilles décide de fermer ses parcs d’attractions aux États-unis et à Paris. À partir de dimanche, il ne sera plus possible de visiter Disneyland Paris, et ce, jusqu’à la fin du mois de mars.

Crédits : Seif Ak on Unsplash

Hier soir, Emmanuel Macron a appelé les Français à limiter leurs déplacements, tant que faire se peut. L’épidémie de coronavirus qui sévit dans le monde pousse les grandes industries à prendre des mesures exceptionnelles, comme c’est le cas pour Disney. Dans la nuit de jeudi à vendredi, la firme aux grandes oreilles a annoncé la fermeture de ses parcs. Aux États-Unis d’abord, où la mesure sera effective dès le 16 mars, les parcs n’ouvriront pas leurs portes avant la fin du mois de mars. Le groupe annonce prendre cette mesure par “principe de précaution” face à l’épidémie. En France, alors que trois salariés ont été testé positifs au coronavirus, les parades et les spectacles sont annulés jusqu’au 15 avril. Désormais la direction américaine préfère fermer le parc de Marne-la-Vallée à partir du 15 mars et jusqu’à la fin du mois. 

Si Disneyland Paris est devenu la première destination touristique européenne, avec 10 millions de visiteurs par an, le parc est largement déficitaire : 1,135 milliards d’euros en 2017. Ce mois de fermeture jouera certainement sur les recettes de la firme, qui a investi 2 milliards d’euros en 2018. Ce plan d’investissement s’accompagne d’une restructuration du parc, avec plusieurs nouvelles attractions au programme dont celles sur les héros Marvel, les attractions Star Wars et La Reine des Neiges. La fermeture pourrait aussi entraîner un retard dans la construction, dont la fin était prévue pour 2021. Dans un communiqué, Disney annonce tout de même “continuer à payer ses employés durant cette période.” En France, l’activité ne sera en revanche pas totalement interrompue puisque, jusqu’à nouvel ordre, les hôtels restent ouverts au public. Ce n’est pas la première fois que le parc prend de telles mesures. En 2015, à la suite des attentats du 13 novembre, Disneyland Paris avait fermé ses portes pour 4 jours.