Elon Musk compare le confinement généralisé à une mesure fasciste

Business

Par Felix Gouty le

Inquiet de la poursuite de l’activité de son entreprise automobile, Tesla, Elon Musk n’a pas hésité à se positionner contre la prolongation du confinement en Californie ainsi qu’ailleurs aux États-Unis. Le patron de SpaceX n’en serait pas à son premier commentaire controversé en rapport avec la pandémie de COVID-19.

Elon Musk.
Crédits : Steve Jurvetson / Flickr.

Des Américains manifestent actuellement en masse contre les mesures de confinement généralisé prises par plusieurs États aux États-Unis. Donald Trump, le président américain lui-même, a appelé sur Twitter à « libérer » les citoyens de certaines de ces régions. En effet, selon les détracteurs du confinement et de la distanciation sociale, ces méthodes de limitation de la propagation du COVID-19 sont en désaccord avec quelques-uns de leurs droits constitutionnels individuels – notamment ceux relatifs à la libre pratique d’une religion ou à la liberté de rassemblement collectif. Le patron de Tesla et SpaceX, Elon Musk, fait aujourd’hui partie de ce groupe d’anti-confinement, comme le prouve de récents propos sur Twitter ainsi que des déclarations relevées par The Verge.

Lors d’une conférence financière avec les actionnaires de son entreprise automobile, Elon Musk aurait demandé à ce que le gouvernement américain « redonne au peuple sa foutue liberté ! » Il a justifié ce commentaire ainsi : « si quelqu’un veut rester chez lui, très bien. Il devrait être autorisé à y rester et ne pas être forcé à quitter son domicile. Mais dire qu’il n’a pas le droit de le quitter sous peine d’être arrêté, c’est fascite. Ce n’est pas démocratique. Ce n’est pas être libre. » Ces commentaires sont à inscrire dans un contexte économique. D’après The Verge, les usines Tesla en Californie seraient restées ouvertes plusieurs jours après l’enclenchement du confinement. Bien que le constructeur ne soit pas considéré comme un « service essentiel » et doit donc obligatoirement suspendre ses activités locales, Tesla aurait quand même à un nombre de ses employés de reprendre le travail. Au Nevada, où la situation est la même, la Gigafactory de Tesla reste encore active. Elon Musk aurait peur que le confinement prolongé ne menace la pérennité de son entreprise : « nous craignions que nous ne soyons pas capable de reprendre la production en Californie ce qui représenterait un sérieux risque financier. » Le fondateur de SpaceX affirme, par ailleurs, que les hôpitaux californiens ne sont pas aussi débordés qu’ils le disent ou encore que la virulence du coronavirus du COVID-19 s’approchait plus de celle d’un rhume que de celle de la grippe, en janvier dernier.

Elon Musk: Tesla, Paypal,...
260 Commentaires
Elon Musk: Tesla, Paypal,...
  • Vance, Ashlee (Author)
  • 366 Pages - 02/11/2016 (Publication Date) - Editions d'Organisation (Publisher)