StopCovid disponible : comment l’activer sur votre smartphone ?

apps

Par Remi Lou le

L’application StopCovid est disponible ! Voici comment l’installer et la mettre en marche sur votre smartphone. Rappelons que l’installation de cette application se fait sur la base du volontariat.

Alors qu’elle devait apparaître sur les stores d’applications de Google et d’Apple ce 2 juin à midi, l’application française de contact tracing, StopCovid, a eu du retard. Elle est finalement disponible au téléchargement sur Android, et ne devrait plus tarder sur iOS, où elle est toujours absente de l’App Store à l’heure où nous écrivons ces lignes. On vous explique comment l’installer et la configurer sur votre smartphone.

 

Tout d’abord, suivant votre crémerie, rendez-vous dans le Google Play Store ou l’App Store, afin de télécharger StopCovid France, et non pas STOP COVID19 CAT, l’équivalent catalan de l’app, qui s’est glissé en tête des téléchargements gratuits de l’App Store… Une fois la bonne app téléchargée, indiquez votre souhait de participer à la lutte contre l’épidémie, puis l’application vous informe des données collectées, comment elles sont échangées, etc. Vous devrez ensuite autoriser l’application à accéder à votre localisation, ainsi qu’à l’exécution en arrière-plan systématique (sans quoi elle ne servirait à rien). Enfin, il vous faudra activer les notifications. Pour finir, il suffit simplement de cliquer sur le bouton “J’active StopCovid” et le tour est joué ! Vous pouvez, évidemment, désactiver StopCovid à tout moment, en vous rendant dans l’application et en cliquant sur le même bouton qui affiche désormais “Je désactive StopCovid”. Notez que l’application se repose sur le Bluetooth pour détecter les autres utilisateurs de l’application physiquement proches de vous, c’est pourquoi il convient de le laisser activé en permanence.

Évidemment, on vous rappelle que l’utilisation de StopCovid reste totalement facultative. Contrairement à une information fallacieuse qui fait son chemin sur le web, le gouvernement ne peut absolument pas l’installer par défaut sur nos smartphones. « Il faut se garder du fantasme d’une application liberticide. Il s’agit d’un outil installé volontairement, et qui pourrait être désinstallé à tout moment. Les données seraient anonymes et effacées au bout d’une période donnée », avait ainsi indiqué Cédric O au journal Le Monde le 8 avril dernier, alors que des voix commençaient déjà à critiquer cette tentative de limiter la progression de l’épidémie par la technologie.