Netflix VS Trump : Space Force va-t-il faire l’objet d’une guerre de copyright ?

Général

Par Remi Lou le

Alors que Netflix sécurisait le nom de sa nouvelle série Space Force dans le monde, l’administration Trump tardait à faire de sa sixième branche des armées une marque. Résultat : les deux entités pourraient bien entrer dans un conflit de copyright.

En 2018, Donald Trump lançait l’idée de créer une sixième branche des forces armées américaines, laquelle serait destinée à effectuer des opérations militaires dans l’espace. Un an plus tard, cette fameuse Space Force était mise en place par le Pentagone sous l’ordre du président américain. Celui-ci en dévoilait même le logo en début d’année sur Twitter, lequel n’a pas manqué de faire rire en raison de sa forte ressemblance avec la Starfleet Command de Star Trek.

Mais si le président américain compte allouer toutes les ressources nécessaires à la création de cette force spatiale – avec un budget de 15 milliards de dollars et près de 10 000 embauches rien que l’année prochaine – la Space Force de Trump pourrait bien se confronter à un problème de poids face à… Netflix. En effet, la série Space Force (lire notre critique), lancée il y a peu sur la plateforme, porte le même nom, et cela pourrait poser des problèmes de copyright. Netflix a en effet joué la prudence en sécurisant le nom de sa série – tout comme la plupart de ses productions – que ce soit aux États-Unis, en Europe, en Australie ou au Mexique. Du côté du gouvernement américain, le constat s’avère bien moins rassurant puisque l’administration Trump a mis un moment avant de sécuriser son nom, si bien que « Space Force » n’a toujours pas été validé par la United States Patent and Trademark Office (USPTO).

En d’autres termes, comme l’estiment certains experts légaux interrogés par The Hollywood Reporter, si le gouvernement américain se décidait à attaquer Netflix pour récupérer la marque, il perdrait probablement face au géant du streaming. Certes, nous ne sommes absolument pas dans le même domaine, et il se pourrait bien qu’aucun conflit n’éclate entre les deux entités. Pour l’exemple, la série télévisée américaine JAG, dont la diffusion a démarrée en 1995 outre-Atlantique, n’a jamais été embêté par son nom, quand bien même JAG représente la Judge Advocate General’s Corps, l’Office de la justice militaire américaine. Néanmoins, l’époque était tout autre, puisque pour Space Force, le gouvernement américain aurait enregistré sa demande auprès de l’USPTO afin d’utiliser le nom sur des vêtements. Par ailleurs, n’oublions pas que l’objectif de Donald Trump semble de faire de sa Space Force une marque forte, laquelle pourrait par la suite être déclinée sur du merchandising, ce qui l’opposerait évidemment à Netflix. Néanmoins, nous ne connaissons pas encore la position officielle de l’administration Trump à ce sujet.

L’histoire a ceci de cocasse que la série créée par Steve Carell et Greg Daniels s’inspire littéralement de cette nouvelle branche des forces armées américaines. Du côté de l’armée américaine, il n’y aucune crainte quant à une éventuelle bataille judiciaire entre l’administration et Netflix. Comme l’indique un porte-parole de la Air Force auprès du Hollywood Reporter, « Pour le moment, nous ne sommes au courant d’aucun conflit de marque avec le programme fictif Space Force produit par Netflix (…) Nous souhaitons à Netflix et aux producteurs de l’émission le meilleur dans leur représentation créative de la plus récente branche militaire de notre pays. »

Fire TV Stick avec...
7 687 Commentaires
Fire TV Stick avec...
  • Notre Fire TV Stick le plus vendu, maintenant avec la télécommande vocale Alexa. Utilisez les...
  • Lancez et contrôlez le contenu avec la télécommande vocale Alexa nouvelle génération....
  • Les appareils Fire TV Stick ont plus d'espace de stockage pour les applications et les jeux que...
  • Accédez à des milliers d'applications et de Skills Alexa. Utilisez Firefox ou Silk pour...