Pass Navigo : le prix va t-il augmenter ?

Une hausse de 20 euros par mois serait nécessaire pour éponger les pertes enregistrées par la RATP à cause de l’épidémie de coronavirus. Valérie Pécresse qui juge cette hausse “injuste” demande que l’Etat s’en charge.

© Manny Fortin – Unsplash

D’après CNews, la crise du Coronavirus pourrait déboucher sur une augmentation de 20€ du Pass Navigo. Un “impôt Covid” nécessaire pour rembourser “2,6 milliards de trou dans la caisse”, directement imputable aux conséquences de la maladie, selon Valérie Pécresse. La Présidente de la région Île-De-France et d’IDF Mobilités a cependant expliqué qu’elle se refusait “absolument” à cette hausse qui serait “totalement injuste” selon elle.

Elle se refuse également à décider d’une baisse du trafic. “Les transports du quotidien, c’est la lutte contre la pollution et c’est indispensable pour la reprise économique”, justifie-t-elle. Pour l’élue du mouvement Libres!, c’est au gouvernement qu’il revient d’agir : elle demande que le gouvernement éponge “intégralement” les pertes du secteur des transports publics, invoquant des “pertes […] abyssales, pas seulement pour la SNCF, pour tous les transports publics et dans toute la France. Nous avons 4 milliards de pertes sur toute la France, mais 2,6 milliards rien que sur l’Ile-de-France.

Elle estime également qu’il est temps de passer à une autre étape du déconfinement : selon elle, l’Île-de-France doit repasser en zone verte, “parce que tous les indicateurs montrent que l’épidémie a singulièrement reculé, et il faut un retour à la normale beaucoup plus rapide”. Une fois n’est pas coutume, Anne Hidalgo, maire PS de Paris, se range du côté de Valérie Pécresse et appelle elle-aussi à un assouplissement des mesures, en particulier pour la restauration et l’hôtellerie “où la crise économique risque d’être extrêmement lourde. Elle estime également qu’il faudrait revoir les conditions d’accueil dans les écoles, pour accueillir “plus d’élèves dans des conditions optimales”.

Source: CNews