Pourquoi Microsoft lance une version mobile de son antivirus Defender

Android

Par Antoine Gautherie le

Aux États-Unis, Microsoft lance une version mobile de son antivirus Defender. Un produit qui manquait à l’offre du géant du numérique, alors que les smartphones sont de plus en plus ciblés par les pirates, et ce depuis plusieurs années.

© Gerd Altmann – Pixabay

Top départ pour Microsoft Defender for Mobile, désormais disponible en version d’évaluation aux États-Unis. Dans cet antivirus destiné à Android, Microsoft a intégré une protection contre le phishing et devrait aller plus loin que l’antivirus de base, intégré par défaut par Google. En particulier, cette application devrait fonctionner sur le mode de la détection basée sur la signature, c’est à dire qu’il tente de repérer des schémas utilisés par différents programmes malveillants comme une tentative de s’inscrire au registre des apps administrateur. La protection s’étendra au-delà du navigateur puisque les liens vers des sites peu recommandables reçus par mail, SMS ou tout autre canal seront automatiquement bloqués. Microsoft utilise également la technologie SmartScreen qui, comme sur la version PC de Windows, tente de bloquer les connexions extérieures qu’un programme malveillant essaierait de mettre en place. D’après The Verge, une version iOS serait également dans les cartons, après sa version de Defender pour macOS baptisée ATP, qui débarque d’ailleurs sur Linux dès aujourd’hui. À l’heure où ces lignes sont écrites, Defender n’est malheureusement toujours pas disponible sur le Play Store français.

Les pirates mettent le paquet sur les mobiles

Il y a de cela quelques temps, on voyait encore écrit de temps à autre qu’un antivirus ne servait à rien sur mobile. Depuis, les événements se sont chargés de donner tort à ceux qui l’affirmaient. Chaque année, on voit passer des rapports qui expliquent qu’un certain nombre d’applications infectées circulent sur les différents stores : c’était encore le cas hier, mardi 23 juin. Le phishing spécialement adapté au mobile se développe également. Et avec l’explosion de ces phénomènes, les fabricants ont progressivement pris conscience de la nécessité de fournir des contremesures logicielles aux utilisateurs : c’est précisément pour cela que les développeurs, dont Microsoft, sortent leurs propres antivirus mobiles. Surtout que sur iPhone et Android, les antivirus dépassent souvent la simple protection contre les malwares et ajoutent une couche de protection dédiée aux applications et aux données personnelles. Certains proposent même des fonctions de récupération des données ou d’antivol. Nous ne savons cependant pas si cela sera le cas pour la solution de Microsoft.

Avast Internet Security 2020 |...
21 Commentaires
Avast Internet Security 2020 |...
  • ⚠ Attention: Vous devez recevoir le produit avec l’emballage original, le scellé de...
  • Requise minimale :PC : Windows 10, 8.1, 8, 7 (SP2) (32 ou 64 bits), 1 Go de RAM, 2 Go...
  • ⚠ Attention: Vous devez recevoir le produit avec l’emballage original, le scellé de...