Huawei : un premier smartphone sous Harmony OS en fin d’année ?

Smartphone

Par Remi Lou le

Toujours empêtré dans la guerre commerciale que se livrent les États-Unis et la Chine, Huawei aurait décidé d’augmenter la cadence vers l’indépendance logicielle et pourrait lancer un premier smartphone sous Harmony OS – son système d’exploitation maison – d’ici la fin de l’année.

Même si le constructeur est parvenu à s’imposer comme le plus gros vendeur mondial de smartphone au dernier trimestre, écartant ainsi l’indétrônable Samsung de la première place, la marque a encore bien des défis à relever pour s’implanter durablement. Huawei est encore empêtré dans la guerre commerciale que se livrent les États-Unis et la Chine, et est toujours contrainte de livrer ses nouveaux smartphones avec ses Huawei Mobile Services, à défaut d’utiliser les Google Mobile Services et les applications du géant californien. Les restrictions américaines sont si contraignantes qu’elles empêchent même la marque de passer commande en puces mobiles, Enfin, il y a quelques jours, la licence temporaire accordée à Huawei afin d’assurer le suivi logiciel de ses anciens smartphones finissait par être révoquée, forçant la marque à entretenir elle-même les mises à jour Android grâce à la communauté open-source.

Vers l’indépendance logicielle

Cela commence à faire beaucoup de contraintes pour le constructeur, qui aurait décidé d’accélérer la cadence afin d’atteindre l’indépendance logicielle. D’après le Global Times, Huawei compterait prochainement lancer un smartphone équipé d’Harmony OS, son système d’exploitation maison alternatif à Android. Ce smartphone, qui devrait être réservé à la Chine dans un premier temps, pourrait débarquer d’ici la fin de l’année 2020.

Cette nouvelle reste néanmoins bien trouble. D’abord pressenti comme un remplaçant d’Android, Harmony OS a par la suite été décrit par la marque comme un système d’exploitation destiné à des objets connectés. Pourtant, un leaker chinois affirmait il y a quelques jours que cet OS – baptisé Hongmeng OS 2.0 en Chine – pourrait débarquer sur un ordinateur de la marque très prochainement, peut-être pour remplacer Windows. Il pourrait s’agir ici d’un test à grande échelle avant que Huawei ne décide d’intégrer Harmony OS à ses smartphones, en Chine, puis dans le monde. Reste à convaincre les utilisateurs occidentaux habitués aux services de Google – ou d’Apple – de la viabilité d’une telle solution.

Promo
Huawei P40 Smartphone...
  • Capteur principal : capteur Ultra Vision de 50MP de 1/1.28 pouces, filtre de couleurs RYYB,...
  • Photographie dotée d'IA : L'algorithme de mouvement détecte et reconnaît les...
  • 5G & performances: le Kirin 990 5G, processeur gravé en 7nm embarquant la technologie 5G. Pour...
  • Long-Lasting, Fast Charging Battery: The AI allocation mechanism makes better use of the 3800...