Facebook Rencontres : L’application de dating arrive en France

apps

Par Amandine Jonniaux le

Déjà présent dans plusieurs pays étrangers, Facebook Rencontres arrive en France et dans plusieurs autres pays européens aujourd’hui. 

Après les rencontres amicales, c’est aux relations amoureuses que s’attaque Facebook cette semaine, en déployant son application de dating Facebook Rencontres sur le marché européen. Après 1,5 million de matchs répartis dans une vingtaine de pays depuis son lancement en 2019, le géant du web entend bien s’imposer dans nos contrées aux côtés de Tinder, Bumble ou encore Happn, et ainsi révolutionner la rencontre amoureuse en ligne. “Les gens se connectent avec leurs amis et rencontrent de nouvelles personnes grâce à Facebook. Nous avons cherché à améliorer cette expérience en l’adaptant à la rencontre amoureuse”, explique ainsi Kate Orseth, Product Manager pour Facebook Rencontres.

Une nouvelle expérience de rencontre amoureuse que Facebook veut profondément centrée sur l’utilisateur et l’échange, mais surtout sur la transparence (des utilisateurs). À condition d’avoir 18 ans ou plus, et de posséder un compte Facebook, il sera ainsi possible de créer un profil sur l’application de rencontre imaginée par Mark Zuckerberg. À noter que le prénom et l’âge de l’utilisateur seront automatiquement basés sur ceux de son compte Facebook, sans possibilité d’en changer. Une contrainte qui permettra, espère l’entreprise, de limiter les catfishs et les faux profils. Comme sur Tinder ou plus récemment Meetic, un système de matchs permettra aux célibataires de prendre contact les uns avec les autres, après avoir pris le soin de définir le.s genre.s qu’iels recherchent. Bonne nouvelle, il sera également possible d’exclure de nos suggestions de rencontres les personnes présentes dans notre liste d’amis (qui ne seront d’ailleurs pas avertis de votre inscription), ainsi que les “amis d’amis”. De quoi éviter quelques moments gênants…

Après avoir matché, les utilisateurs pourront ensuite entamer la conversation dans un espace de discussion semblable à Messenger, mais qui ne sera pas directement relié à Facebook, et exclura l’envoi de photos ou de vidéo (sans doute histoire d’éviter les images à caractère sexuel).

Événements, stories et discussion vidéo

Bien décidé à ancrer le réseau social dans le quotidien de ses utilisateurs, Facebook Rencontres permettra, comme sur le réseau social, de créer des groupes de discussion ouverts autour de ses centres d’intérêts, mais aussi d’organiser des événements pour se rencontrer IRL, en allant ensemble à un concert, ou à une séance de cinéma par exemple.

Au quotidien, les célibataires pourront liker et commenter leurs photos, tandis que l’application permettra de synchroniser ses stories Instagram ou Facebook directement sur la plateforme. Coronavirus oblige, Facebook a également pensé aux rencontres virtuelles, en rendant possibles les dates vidéo.

Secret Crush

Baptisé Coup de cœur secret en français, le Secret Crush de Facebook Rencontres permettra aux utilisateurs de “matcher” secrètement avec l’un.e de leurs ami.es Facebook ou un.e abonné.e Instagram (dans la limite de neuf crushs secrets par personne). Ces derniers recevront alors une notification les informant qu’un de leurs proches les a ajouté à sa liste, mais ne verront leur identité révélée que s’ils crushent également sur la personne en question.

Déjà accessible dans une vingtaine de pays à travers le monde, Facebook Rencontres est désormais disponible depuis aujourd’hui en France, mais aussi en Belgique, en Suisse, et dans plusieurs autres pays d’Europe. Un lancement tardif et plusieurs fois repoussé par Facebook, qui assure avoir voulu “prendre le temps de faire les choses bien avant de se lancer en Europe”.

Portal TV de Facebook | Appels Vidéo Intelligents sur votre Télévision avec Alexa Intégré

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites