Une étude suggère de taxer les télétravailleurs pour aider les autres

Business

Par Felix Gouty le

Dans ce monde, il y a les télétravailleurs et les autres. Fort de ce constat, la Deustche Bank a imaginé une taxe du salaire des premiers pour aider les seconds, à l’avenir.

Crédits : maitematas / Pixabay.

La conférence du Premier ministre français, Jean Castex, hier a été claire : les restaurants, les bars, les théâtres, les cinémas et tous les commerces jugés non-essentiels ne sont pas encore près de rouvrir leurs portes. Le deuxième confinement sanitaire et la poursuite de la pandémie de COVID-19 va continuer d’impacter sérieusement de très nombreux travailleurs et, avec eux, l’économie du pays. Pour participer à y remédier, une nouvelle étude économique, menée par l’organisme de recherche de la Deutsche Bank, suggère de taxer les citoyens toujours actifs grâce au télétravail. Cette taxe ne serait pas à appliquer spécifiquement en temps de crise sanitaire, mais pourrait, à l’avenir, permettre de compenser son effet sur les inégalités économiques.

Mieux taxer pour plus d’égalité ?

L’institut Deutsche Bank Research de la célèbre banque allemande propose d’instaurer une taxe de 5% du salaire des télétravailleurs. Elle serait payée par leurs employeurs et reversée sous la forme d’aides auprès des travailleurs pour qui l’activité à distance est impossible. L’étude affirme que cette taxe générerait ainsi 48 milliards de dollars aux États-Unis ou 6,9 milliards de livres au Royaume-Uni. Ce dernier chiffre offrirait l’équivalent d’une aide d’environ 2 000 £ par an aux plus bas salaires parmi les non-télétravailleurs. La taxe imaginée par Deutsche Bank Research ne s’appliquerait cependant pas aux auto-entrepreneurs et télétravailleurs à faible revenu. Pour les autres, cette taxe pourrait, aux États-Unis par exemple, s’élever jusqu’à 10 dollars par jour en moins sur le salaire d’un télétravailleur rémunéré en moyenne 55 000 dollars par an.

« Les personnes capables de télétravailler reçoivent des bénéfices financiers directs et indirects, souligne Luke Templeman, économiste pour la Deutsche Bank, à BBC News. Ils devraient donc être taxés afin d’aider ceux qui n’ont pas cet avantage. » Par ailleurs, il justifie cette taxe par le fait que les télétravailleurs contribuent généralement moins à l’économie globale que les autres, mais en tirent quand même les bénéfices – notamment, des économies sur les repas ou le coût des transports en commun.

Promo
HUAWEI MateBook 13 2020 PC...
8 Commentaires
HUAWEI MateBook 13 2020 PC...
  • Ecran Fullview 2k de 13" : L'écran FullView 2K du HUAWEI MateBook 13 2020 donne vie à une...
  • Puissance décuplée : Vitesse et puissance ne font qu'un au sein du HUAWEI MateBook 13. Avec...
  • Possibilités infinies : Embarquant 8 Go de RAM et 512 Go de stockage SSD PCIe, le HUAWEI...
  • Huawei Share : Poser votre smartphone HUAWEI sur l'autocollant NFC de votre HUAWEI MateBook 13...
Source: BBC News