BatteryGate : Apple paye 113 millions de dollars pour régler le litige

Apple

Par Remi Lou le

La firme à la pomme a accepté de verser 113 millions de dollars pour régler le litige autour des iPhone qu’elle est accusée d’avoir volontairement bridés.

Crédits : Dennis Cortés via Unsplash

Rappelez-vous du scandale du #BatteryGate qui avait violemment secoué la pomme fin 2017. Après de nombreuses plaintes d’utilisateurs qui avaient constaté d’importants ralentissements et une baisse de performance notable sur d’anciens modèles d’iPhone, Apple avouait avoir mis en place un réglage visant à brider le processeur de ses smartphones lorsque la batterie commençait à vieillir. Si ce réglage visait avant tout à protéger les utilisateurs d’extinctions intempestives sur ces anciens modèles aux batteries anémiques (à ce niveau c’est beaucoup mieux depuis l’année dernière et l’iPhone 11), la firme n’avait pas vraiment joué la carte de la transparence et avait tout simplement caché avoir procédé à cette pratique. Pour faire amende honorable, Apple avait alors mis en place un programme de remplacement des batteries à 29€, et ajouté un réglage dans les paramètres d’iOS, permettant de désactiver cette petite bidouille logicielle visant à brider artificiellement les performances du processeur.

Néanmoins, cela n’avait pas suffit à faire taire les critiques, et Apple s’était rapidement retrouvée dans l’embarras devant la justice américaine pour obsolescence programmée. Alors que la firme était accusée dans plus de trente États américains, Apple a finalement cédé et vient d’accepter de payer la somme de 113 millions de dollars « pour régler l’affaire ». La firme a beau avoir cédé, elle n’en reste pas moins sceptique quant à cette accusation d’avoir voulu consciencieusement saboter ses propres produits, et continue de nier la volonté de faire de l’obsolescence programmée. La firme a toutefois versé près de 500 millions de dollars en début d’année après la class action de nombreux utilisateurs américains d’iPhone, en plus d’avoir dû régler une amende de 25 millions d’euros en France, cette fois-ci, pour le même problème.