Amazon veut surveiller ses livreurs avec des caméras intelligentes

Business

Par Julie Hay le

Le géant du e-commerce va équiper plusieurs camionnettes de sa flotte de caméras intelligentes. Même si la firme assure que cette démarche vise à assurer la sécurité de ses employés, cela pose tout de même quelques questions sur le respect de la vie privée.

Crédits : Amazon

Amazon veut installer des caméras intelligentes dans plusieurs de ses véhicules de livraison aux États-Unis. Le géant du e-commerce s’est associé à l’entreprise Netradyne, spécialisée dans les logiciels et solutions matérielles utilisant l’intelligence artificielle, pour les développer. Le dispositif est doté de quatre capteurs, à l’avant, à l’arrière et sur les côtés pour enregistrer les images de la route, mais aussi de l’intérieur de l’habitacle. Boostées à l’intelligence artificielle, les caméras Driveri ont pour vocation d’analyser la conduite des livreurs et émettre des recommandations en temps réel. Par exemple, lorsque la caméra identifiera que le chauffeur roule à vive allure, elle lui recommandera de ralentir. Ce dispositif servira aussi dans le cas d’un accident à déterminer la responsabilité du chauffeur. Dans une vidéo, disponible sur Vimeo, Karolina Haraldsdottir précise « nous somme toujours à la recherche de moyens innovants pour assurer la sécurité des conducteurs. C’est pourquoi nous nous sommes associés à Netrady pour aide à améliorer l’expérience du chauffeur ». La responsable senior d’Amazon pour la sécurité du dernier kilomètre annonce que cette initiative permettra de « réduire d’un tiers les collisions grâce aux avertissements dans la cabine et d’un autre tiers en améliorant le comportement des conducteurs ».

Des employés déjà inquiets

The Information, qui s’est entretenu avec des employés d’Amazon sur le sujet, explique que certains d’entre eux s’inquiètent de l’utilisation de cette technologie. Ils craignent que cela ne serve à une surveillance injuste et invasive et qu’Amazon leur impose encore plus de contraintes alors qu’ils tentent déjà de respecter les délais très serrés demandés par la firme. Comme le rappelle The Verge, Amazon dispose d’une flotte de plusieurs dizaines de milliers de chauffeurs qui sont déjà soumis à des mesures du surveillance des itinéraires via une application mobile. Elle indique, minute par minute, l’endroit où se trouve le conducteur et s’il prend du retard sur sa livraison. Amazon précise en revanche que les enregistrements provenant des caméras intelligentes ne seront transmis qu’en cas d’infraction (téléphoner au volant, griller un feu…). Le conducteur pourra aussi désactiver le dispositif, si et seulement si, le véhicule est à l’arrêt.