Apple VS Spotify : vers une sanction historique à l’encontre du Californien ?

Apple

Par Remi Lou le

D’après des informations détenues par Reuters, la Commission européenne s’apprêterait à infliger une sanction historique à Apple dans l’affaire qui l’oppose à Spotify, l’accusant de pratiques anticoncurrentielles.

Crédits : Omid Armin / Unsplash

Pas plus tard qu’hier, on apprenait qu’une enquête allait s’ouvrir au Royaume-Uni concernant les pratiques dites « anticoncurrencielles » d’Apple avec son App Store. Aujourd’hui, Reuters explique que la firme pourrait être prochainement condamnée, dans une enquête antitrust similaire menée par l’Union européenne. Cette enquête s’est ouverte au printemps 2019, lorsque Spotify reprochait à Apple de mettre en avant son propre service de streaming musical, Apple Music, au détriment de la plateforme suédoise. Spotify s’était alors rapproché de la Commission européenne, qui a longuement enquêté et aurait trouvé de nombreuses preuves à l’avantage du suédois, indique Reuters. D’après les informations détenues par l’agence de presse, Apple pourrait prochainement recevoir une lourde sanction.

Pour rappel, la plainte de Spotify reposait essentiellement sur la fameuse « Apple tax », une commission de 30% prélevée par la firme à chaque achat passant par son App Store, seul moyen de proposer des applications sur ses appareils mobiles. « Si nous payions cette taxe, cela nous obligerait à gonfler artificiellement le prix de notre abonnement Premium bien au-dessus du prix d’Apple Music. Et pour que nos prix restent concurrentiels pour nos clients, nous ne pouvons pas le faire » avait argumenté Daniel Ek, PDG de Spotify, lors du dépôt de plainte à l’encontre d’Apple devant la Commission européenne.

Vers un changement de modèle économique pour Apple ?

Dans tous les cas, une sanction d’ampleur à l’encontre d’Apple pour des pratiques anticoncurrentielles n’arrangerait pas ses affaires, tandis que la firme est actuellement engagée dans un bras de fer avec le développeur de Fortnite, Epic Games. Dans cette bataille, Apple vient par ailleurs de perdre une première manche, dans l’Arizona. Par ailleurs, selon Reuters, la Commission européenne n’infligerait pas qu’une amende historique, mais elle prévoirait également un plan afin de pousser Apple à changer son modèle économique… ce qui pourrait également avoir des répercussions sur l’affaire qui l’oppose à Epic Games. Affaire à suivre.

Source: Reuters