Le CEO d’Activision Blizzard va recevoir un bonus de 200 millions de dollars

Business

Par Elisa Rahouadj le

Cela serait lié à une clause dans son contrat qui le récompense en cas d'augmentation de prix des actions de l'entreprise. Dans le même temps, Activision va licencier au moins une cinquantaine d'employés.

Crédits : Activision Blizzard

Bobby Kotick, le CEO d’Activision Blizzard devrait bientôt recevoir un bonus annuel d’un total de 200 millions de dollars. Les bonus annuels pour le CEO ne sont pas nouveaux, et Bobby Kotick en reçoit d’ailleurs chaque année avec des sommes déjà importantes lorsque celui-ci atteint les objectifs de l’entreprise. Mais cette année est différente des autres. En effet, 2020 a été une année record pour beaucoup d’entreprises dans le monde vidéoludique, puisque des millions de gens se sont tournés vers les jeux vidéo lorsque la pandémie a frappé le globe et a obligé la population à se confiner. De plus, l’arrivée de Call of Duty Warzone juste à ce moment là n’a fait qu’augmenter la valeur de l’entreprise, ce qui lui a valu une augmentation du prix de ses actions.

Il y a 5 ans, une part de l’entreprise valait 32 dollars, un chiffre qui a presque doublé dès l’arrivée de Warzone puisqu’en mars 2020, la part valait 56 dollars. Depuis ce moment, ce chiffre n’a cessé d’augmenter, jusqu’à atteindre un pic de 100 dollars le mois dernier, avant de descendre à 92 dollars actuellement. Dans le contrat de Kotick, une clause stipule qu’il doit recevoir un bonus supplémentaire si le prix de l’action doublait pendant plus de 90 jours consécutifs, ce qui est désormais chose faite. C’est pourquoi il doit recevoir une prime supplémentaire de 200 millions de dollars.

L’ironie du sort, c’est que cette information vient s’opposer au fait qu’Activision Blizzard a l’intention de licencier entre 50 à 190 salariés. L’entreprise se sépare de plusieurs dizaines d’employés, essentiellement dans le domaine de l’e-sport et de l’événementiel. Si 2020 a été une année record pour la vente de jeux et les micro-transactions, il reste une partie des revenus qui n’a pas pu être générée, essentiellement liée aux événements physiques, comme les tournois e-sport par exemple. Les employés licenciés recevront tout de même un an de couverture santé, trois mois d’indemnités ainsi qu’une carte cadeau de 200 dollars à valoir sur Battle.net, bien loin des 200 millions de dollars de prime de Bobby Kotick.

[winamaz asin=”B08P4YY7JD” features_items=”no” template=”horizontal”]

Source: Kotaku