Au Japon, un patron décrète un jour férié pour la sortie de ce jeu vidéo

On voudrait tous prendre un jour de congé à chaque fois qu'un jeu vidéo très attendu sort. C'est un souhait qu'a réalisé Jack Masaki, qui a autorisé ses employés à ne pas venir au travail ce vendredi.

Crédits : Capcom

À l’occasion de la sortie prochaine du jeu Monster Hunter Rise le 26 mars, le patron du studio de réalité virtuelle Mark-On, Jack Masaki, a décrété qu’aucun de ses employés n’était obligé de venir travailler. En effet, il a jugé qu’avec la sortie du jeu, ceux-ci ne seraient sans doute pas en mesure de se concentrer. Officiellement, ce vendredi devient donc le « Jour férié Monster Hunter » pour les employés de cette entreprise, sauf pour les dirigeants comme Jack Masaki lui-même.

Jack Masaki s’est même exprimé sur Twitter à propos de ce jour disant que « la plupart des employés prennent un congé pour ce jour. J’ai donc décidé de le rendre férié directement ». Cela leur laisse donc un fabuleux weekend de trois jours pour bien profiter du prochain titre de Capcom. Évidemment, la règle ne s’applique qu’à cette entreprise en particulier (et c’est bien dommage parce que l’on en aurait bien profité).

Monster Hunter Rise est un jeu de rôle de type dungeon crawling développé par Capcom, studio également à l’origine des jeux Resident Evil, dont le dernier opus sort le 7 mai prochain. Monster Hunter dépeint un monde où les joueurs partent à la chasse aux monstres. Cet opus présente des nouveautés très appréciables, telles que la chevauchée de wyvernes. Le jeu seul sera vendu au prix de 59,99 euros pour l’édition standard, et 69,99 euros pour l’édition Deluxe. Par ailleurs, le jour de sa sortie, Nintendo va lancer sa Switch aux couleurs de Monster Hunter Rise. Elle sera disponible au prix de 379,99 euros.

Acheter sur Amazon

Source: Kotaku